Je m'indigne un peu, beaucoup...

Ce week-end, la police a détruit une oeuvre d'art. Bon, on s'en fiche ? Ce n'était que du carton ?



Faut-il s'en indigner ? L'art, ça sert à quoi ? Les nazis brûlaient bien des livres...


On peut quand même s'indigner un peu parce qu'il y avait une autorisation préfectorale allant jusqu'au dimanche 27 au soir et que ça s'est passé dans la nuit de samedi à dimanche à 3h du matin.


Ils étaient quand même beaucoup à ne pas apprécier les triangles équilatéraux. On peut aussi s'indigner un peu que nos impôts servent à payer des gens pour faire tomber une construction.



Quand un jeune enfant envoie valdinguer un puzzle ou une construction de kapla, c'est qu'en général, il n'est pas capable de la faire lui-même. Le bébé ne commence-t-il pas par détruire les pyramides de cube avant d'être capable de les faire quelques mois plus tard ?


Ce qui est inquiétant quand on regarde la vidéo, le plus dur, c'est le regard de défit, de haine, de certains représentants de l'autorité. Il y a de quoi s'indigner beaucoup, surtout quand on s'imagine naïvement que les forces de l'ordre sont là pour protéger le citoyen et non pour l'agresser.

Mon taux d'indignation était monté très haut lorsque j'avais vu la vidéo très violente du 4 novembre.  L'atelier sur l'équation de Drake n'avait pas encore eu lieu, j'étais en train de préparer ma présentation sur les civilisations. Imprimer ce document et l'envoyer à l'IGS m'a semblé la chose la plus naturelle à faire. Pour moi, ça rentrait parfaitement dans le rôle de mère qui explique à ses enfants qu'il y a une justice dans ce pays, et que l'on ne peut pas faire n'importe quoi, même avec un uniforme.

Quelle surprise hier de recevoir une convocation à l'IGS pour apporter des justificatifs afin qu'ils puissent valablement recevoir ma plainte !  Est-ce que visionner une vidéo sur Youtube c'est être témoin ? Témoin virtuel ?

Je suis allée à la Défense, le 11 novembre et le 22. J'ai pris des photos (le 11) et des notes (le 22, panne de batterie d'appareil photo peu avant que j'arrive). Je peux témoigner que les vidéos du 11 novembre correspondent à ce que j'ai vécu, donc qu'il n'y a aucune raison que celles du 4 soient des montages.

Le 11 et le 22, les forces de l'ordre semblaient bien dans leur rôle de protection des citoyens (et des indignés). Mais faut-il pour cela se taire et faire comme si l'on n'avait pas vu, pas cru les violences policières ? Il y aurait 63000 témoins virtuels de  ce film et 7500 pour celui-là. S'indignent-ils un peu ? beaucoup ? Sont-ils passifs parce que de tout façon, ce n'est pas leur affaire ?

Les Ulis ont changé de visage en juin 2009 parce qu'un jeune était dans le comas. En quelques jours, la ville si festive en cette période a basculé dans la violence. Alors oui, il faut s'indigner et ne pas la laisser s'installer. Ce qui se passe à la Défense aujourd'hui peut arriver en bas de notre porte demain.

Tout ce que tu feras sera illusoire mais il est essentiel que tu le fasses.
(Gandhi)

Commentaires

Articles les plus consultés