La retraite avant ou après le cancer ?

Il y a une semaine, j'apprenais qu'un voisin était mort du cancer. Il avait 68 ans. Il a travaillé chez Renault et a été exposé à l'amiante.

68 ans ? C'est jeune ? C'est vieux ? On finit par ne plus savoir, à force d'écouter ceux qui nous parlent de reporter l'âge de départ à la retraite à cause de l'espérance de vie qui augmente. Quel âge avait Laurent Fignon ?  Une chose est sure pour moi, partir à la retraite à 67 ans pour mourir à 68 d'une longue maladie, ce n'est pas une vie...
Enfin, certains optimistes semblent avoir plus d'espoir :
Hier soir, il y avait une alerte à la bombe à la Tour Eiffel et à la Station St Michel.
Hier soir, la météo annonçait un temps pluvieux sur le nord de la France. De quoi décourager les manifestants ?

Aujourd'hui, le ciel était bleu au-dessus de Paris.


Aujourd'hui, tout était calme dans le métro, même dans la ligne 1 à la fin de la manifestation... C'est toujours un plaisir de voir Coluche ! Qu'est-ce que son humour me manque ! Heureusement que le net nous permet de l'écouter de temps en temps, de parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître...

Même 8 ans quand on est malade, ça passe vachement vite !

Pourquoi suis-je allée à Paris manifester contre les retraites ? Peut-être pour répondre à deux appels d'un coup, celui du collectif "Orsay en lutte" et celui de la Cimade ou du moins des jeûneurs ?

Peut-être parce que j'ai été scandalisée d'entendre le matin que les députés de l'opposition n'auraient pas droit à la parole aujourd'hui ? Peut-être tout simplement parce qu'il faisait beau, que la manif était à 12h30 et qu'il n'y avait pas de grève des transports en commun ?


Je suis tout d'abord allée voir les jeûneurs derrière l'Assemblée Nationale, place E. Herriot. Ce sont des citoyens, présents pour interpeller les députés contre la loi Besson.
Ils en sont à leur 8ième jour de jeûne. L'un d'entre eux ne savait plus vraiment si l'on était mercredi ou jeudi. Sur un cahier, ils écrivent leur lettre quotidienne et demandent à ceux qui leur rendent visite de s'y inscrire.

C'est ce que j'ai fait. J'ai ensuite parlé... du campus d'Orsay, du CNRS de Gif avec un jeûneur originaire de Palaiseau qui connaissait très bien mon laboratoire. Et comment va untel ? A la retraite ? Pas encore ?

Je lui ai dit que plusieurs personnes d'Orsay devaient être à la manifestation place de la Concorde et que je les inviterai à passer. Il a répondu que c'est surtout pour vendredi à 18h30 qu'il fallait appeler les citoyens place E. Herriot. Il y aura des députés.

J'ai ensuite pris la direction des quais de Seine pour rejoindre la manifestation contre la réforme de la retraite. Il y avait des manifestants devant l'Assemblée Nationale. Etait-ce la même manif ? Je suis parvenue à me glisser entre deux CRS. J'ai de suite vu la grande banderole de Paris-XI. Pas de doute !


A un moment, les députés PC et Front de Gauche ont traversé le pont.


Quel courage ! Il y avait des drapeaux du NPA.  Il ne me semble pas avoir vu de drapeaux d'autres partis politiques.


Les militants PS n'ont pas dû être révoltés par le fait que l'on cloue le bec à leurs députés, à moins qu'ils soient restés en retraite, cachés derrière l'énorme banderole "Messieurs Mesdames, ne votez pas !" Il y avait beaucoup plus de monde Place de la Concorde, mais je ne m'en suis aperçue qu'en partant.

Peut-être même que la vraie manif avait effectivement lieu à la Concorde ?


L'âge minimum de départ à la retraite à 62 a été voté. Cela fera 6 années à vivre avant de mourir du cancer. S'il était là aujourd'hui, Coluche dirait sans doute :
"même 6 ans quand on est malade, ça passe vachement vite"... 

Commentaires

Articles les plus consultés