Pour un front républicain

Appel aux militants associatifs et à la population des Ulis

Les 11 et 12 mars 2008, un tract prétendant énumérer “dix bonnes raisons de voter” pour l’une des listes candidates au second tour des municipales a été distribué dans plusieurs résidences des Ulis. C’était parfaitement normal, car tous les citoyens ont le droit d'exposer les arguments qui justifient leurs choix politiques. Sauf que, tant par la nature des dix raisons avancées que par la manière de les exprimer, ce tract visait manifestement à séduire l’électorat potentiel d’extrême droite en colportant des rumeurs infondées et en suscitant des réactions populistes, intolérantes et xénophobes.

Quelles que soient ses opinions politiques, philosophiques et religieuses, aucun citoyen attaché au respect, à la convivialité, à la solidarité et aux valeurs républicaines ne saurait tolérer de telles pratiques !

C’est pourquoi nous, citoyens responsables et militants associatifs des Ulis, fiers d’habiter et d’agir dans cette ville trentenaire dont la population variée et les institutions ont toujours réussi à défendre et promouvoir ces qualités essentielles, nous appelons tous ceux qui pensent qu’une éthique de la vie publique est nécessaire, même en période électorale, à s’associer à nous pour constituer un front républicain de résistance à la xénophobie et à toutes les pratiques qui s’en rendent complices.
Les ULIS, le 14 mars 2008

Premiers signataires (par ordre alphabétique) :

Hadj BADAOUI (Professeur et militant associatif), Pierre BELBENOIT (militant associatif), Georges CHALLITA (citoyen militant), Bernard CHARPENET (militant associatif et syndical), Marie-Odile CHARPENET (citoyenne militante), Martine CROISSANT ( citoyenne militante), Michel DACQMINE (militant associatif), Bernadette GASCHIGNARD (militante associative), Jean-Charles GASCHIGNARD (militant associatif), Gaston GRANDIERE (militant associatif), Pierre JOURDAIN (militant associatif), Houcine KACHTI (militant associatif), Mustapha LAROUSSI (militant associatif et chef d’entreprise), André LUANGE (militant associatif), Mario LUZZATI (citoyen militant), Soulé N’GAÏDÉ (militant associatif), François PERINET (citoyen militant), Elisabeth PIOTELAT (citoyenne militante), Pierre PIQUEPAILLE (militant associatif, ancien animateur du «4C»), Martine TAMBURIC (militante associative et syndicale), Myriam VICTOR (citoyenne militante), Dominique WERTHEIMER (citoyenne militante), …

Commentaires

Articles les plus consultés