Lumière !


La NASA a regroupé plein de gif animés, et... on ne s'en lasse pas... Jeudi dernier, le 8 décembre, John Glenn est mort à l'âge de 95 ans. Il fut le premier américain à faire le tour de la Terre le 20 février 1962.


Le 8 décembre, c'est la fête des lumières à Lyon. Cette année les festivités étaient cosmiques, avec le Platonium!


Pour tous ceux qui ont vécu à Lyon, comme moi, la fête  des lumières, c'est avant tout des luminions aux fenêtres. Et c'est assez amusant de voir que ceux qui ont quitté la ville continuent à faire vivre cette tradition, où qu'ils soient dans le monde.



Ne pas y voir de "racine chrétienne" serait se mentir. Cependant, le 8 décembre rassemble tout d'abord par ce que l'on a besoin de lumière, de chaleur. Les luminions tombent bien... C'est moins ringard qu'un père-noël ou qu'une guirlande clignotante. Chacun met ses bougies, chacun contribue à la fête à son échelle.


Le père-noël a une connotation enfantine, et quand les enfants grandissent, ils arrêtent de pendouiller aux fenêtres. Dans un bougie, chacun voit ce qu'il veut, que ce soit le souvenir d'un être disparu, ou un gâteau d'anniversaire.


Avec un appareil photo, capturer la lumière est un jeu sans fin. Cette semaine, je me suis amusée à guetter le passage de l'ISS.


Photographier des guirlandes, c'est sympa aussi...



L'année dernière, comme beaucoup, je n'avais pas le cœur, par l'envie de décorer la maison, de mettre de la lumière partout. Pourtant quoi de mieux pour vaincre l'obscurantisme ?


On n'oubliera pas le 13 novembre 2015, ni le 7 janvier de la même année, ni le 14 juillet 2016.
Mais plus que jamais, à Lyon comme à Paris, nous devons être solidaires, apporter chacun notre bougie, notre lumière, d'abord pour se réchauffer, ensuite pour avancer dans la reconstruction collective de la société.

Commentaires

Olivier Auber a dit…
Et si les bougies prenaient la formes de pixels, hein ?
STI@home

Articles les plus consultés