Une soirée sur écoute


Dans le seul objectif de combattre le terrorisme, le projet de loi prévoit l’analyse automatique des données de connexion, afin de pouvoir détecter des comportements caractéristiques des terroristes sur internet. L’anonymat des usagers sera préservé. Le contenu des messages ne fera l’objet d’aucune surveillance. 

Illustrons cela par un exemple : j'ai fait ma vaisselle à 22h. 

Analyse automatique des données de connexion

Les données de connexion sont l'équivalent de ma consommation d'eau et d'électricité. Avec ce projet de loi, on pourrait donc imaginer que le premier ministre sache à quelle heure j'ai ouvert le robinet de ma cuisine, à quelle heure je l'ai fermé.

S'il analyse cela de manière automatique, il pourrait en déduire des informations comme : 
- Elle fait sa vaisselle à 22h
- Elle commence sa vaisselle exactement pendant la pause publicitaire au milieu du petit journal de Yann Barthès.
- Vendredi dernier, elle n'a pas fait sa vaisselle, donc elle a mangé au restaurant...  
- Elle n'a pas de lave-vaisselle


Le contenu des messages ne fera l’objet d’aucune surveillance. 

Le contenu des message n'a pas d'intérêt. Par exemple, on peut savoir que j'ai râlé contre l'article de "La Croix", sans lire le texte de mes derniers billets de blogs. 

Dans l'exemple ci-dessus, les données, c'est la vaisselle que j'ai lavée, la marque du produit utilisé ou la couleur du torchon. On comprend que cela n'a pas d'intérêt pour un service de renseignement. La photo ci-dessous donne très peu d'informations sur ma vie privée, en tout cas, beaucoup moins que la consommation d'eau.


L’anonymat des usagers sera préservé.

Sur cette photo prise vers minuit, je vois que dans l'immeuble d'à côté, certains usagers ne dorment pas (ou ont oublié d'éteindre la lumière, ou l'ont laissée allumée pour que l'on croit qu'ils sont chez eux). Le gouvernement aura donc plein de photos comme ça indiquant que 3 usagers sont connectés.


Le problème est que dès que j'ai l'adresse de l'immeuble, je n'ai pas besoin d'un programme compliqué pour connaître le nom des propriétaires ou locataires de l'appartement.

Il suffit de compter les étages (16) et de vérifier à l'interphone le nom des personnes qui habitent au dernier (16 porte 1), à l'avant-dernier (15 porte 4), et au 11e porte 4.

Comportements caractéristiques des terroristes

Voilà un comportement caractéristique de geek : j'ai acheté le rideau de douche de "Big Bang Theory" ; le savon de douche a la forme d'une poche de sang.


En analysant mes achats sur le net, le gouvernement pourrait effectivement repérer cela. Mais si je voulais éviter de me faire repérer, j'aurais demandé à quelqu'un d'innocent d'effectuer ces achats pour moi.

Par exemple, pour que l'on ne repère pas que j'ai "comportement caractéristique d’athée", j'ai emprunté "Maurice et Patapon" à la médiathèque des Ulis, et j'ai acheté Cosmos de Michel Onfray, en payant en liquide sans utiliser de carte de fidélité.




Commentaires

Daneel Olivaw a dit…
Mince alors ....
Tu viens de m'apprendre que j'ai un comportement caractéristique d'athée !
Aaaaaaaargh.... C'est toute ma foi chrétienne là qui en prend un coup :P
Elisabeth a dit…
C'est ça le renseignement ! On en sait plus sur toi, sur tes sentiments que toi-même. Mais c'est pas nouveau, si tu cherches "test de grossesse" sur Google quelques jours après avoir tapé "retard de règles", Google sait qu'il y a 75% de chance que tu recherches "faire part de naissance" dans quelques mois, alors que tu ignores que tu es enceinte.

Articles les plus consultés