En mode Jane Goodall

Le 22 octobre, nous étions à près de 80 km de Dehradum lorsque les premiers macaques ont fait leur apparition sur le bord de la route. Le chauffeur s'est arrêté acheter des cacahuètes à Roorkee pour leur en donner un peu plus loin.


Pendant les deux semaines passées à Mussoorie, nous avons pu observer un même groupe de macaques, avec de temps en temps l'apparition de deux langours plus dangereux. Voilà de quoi se prendre pour Jane Goodall !

Dès que le jour se lève, ils jouent à se poursuivre sur les toits, quelquefois en lançant des cris aigus aussi efficaces comme réveil matin que le chant du coq.




Dans la journée, les plus petits inventent des jeux. Cet après-midi, ils grimpaient en haut de bambous, jusqu'à ce que celui-ci plie sur le poids. Hier matin, ils glissaient le long des fils électriques.


Il n'est pas rare que le plus gros d'entre eux fasse le guet dans un endroit bien visible, comme l'angle d'un parking.

De nombreuses personnes ayant l'air de considérer l'Himalaya comme une décharge géante, les singes ont de nombreux objts à disposition. Il n'est pas rare de voir un sac se trimbaler de branche en branche...


Le plus drôle arrive quand ils s'approchent du balcon et essaient de nous intimider en faisant des grimaces.



Peuvent-ils mordre ? En théorie oui, mais en pratique, ils passent la plupart du temps à se gratter mutuellement, sans doute pour chercher des puces à manger...

Commentaires

Articles les plus consultés