Scène de racisme ordinaire

Angella monte dans le TGV à Bourg en Bresse. Elle trouve sa place, 101, côté fenêtre. Or, à cette place est déjà assise Marine, 60 ans, blonde, catholique sans doute.





Angella lui sourit et lui demande :
- Bonjour, je suis place 101
- Bonjour, répond Marine sans bouger.
- C'est la place côté fenêtre insiste Angella en montrant le schéma au dessus des sièges.
- Ca ne vous dérange pas de vous installer côté couloir ? J'ai du mal à bouger. je ne peux pas me lever.
- Non, je tiens à être côté fenêtre...

La dame derrière propose alors à Angella de lui laisser sa place côté fenêtre. Elle s'installe, côté couloir, à côté de Marine qui change complètement de comportement. La vieille devient douce,  lui offre des gâteaux, papote, et la remercie comme si elle lui avait sauvé la vie.

A 17h15, Marine se lève, traverse la wagon, sans doute pour aller aux toilettes... trop fort pour quelqu'un qui ne pouvait pas bouger le cul de son fauteuil !

Nul doute que les enfants de Marine ne voudront pas s'asseoir à côté d'un enfant marron. Elle leur apprendra qu'il ne faut jamais parler à des inconnus, surtout s'ils ne nous ressemblent pas ! Et quand ils seront grands, ils tueront Trevor Martin, comme l'auteur de ce bel article.

Commentaires

Articles les plus consultés