Spin

Pourquoi n'ai-je pas lu "Spin", de Robert Charles Wilson en 2007, lors de sa sortie en France ? Ou en 2006, lorsqu'il a reçu le prix Hugo ? Je devais être dans une autre dimension, ou plus exactement, si je consulte les archives de ce blog, en train de regarder des étoiles...

Les étoiles, c'est justement au moment où elles disparaissent que débute l'intrigue de Spin. Trois adolescents, Diane, Jason et Tyler sont dans la jardin de "La grande Maison" lorsque l'évènement se produit.

Tyler deviendra médecin. C'est lui qui raconte le récit à la première personne. Il restera proche de Jason, qui consacrera sa vie à comprendre la nature de cette mystérieuse membrane, le Spin, et des "Hypothétiques", les extraterrestres qui l'ont installée pour protéger la Terre. Il recherchera plusieurs fois, Diane qui basculera dans la religion, comme une bonne partie de l'humanité atteinte de paranoïa.

Il faut dire qu'il y a de quoi ! On peut imaginer que la disparition des étoiles ne perturberait pas grand monde aujourd'hui sur terre. Elles sont rarement visibles dans les villes, et ça n'empêche pas la plupart des gens de dormir !
La véritable angoisse, c'est la découverte d'un gradient temporel. Cinq ans et deux mois après la disparition des étoiles, Jason apprend à Tyler et Diane que cinq-cent-millions d'années se sont écoulées à l'extérieur du spin, et donc qu'il leur reste 40 à 50 ans à vivre.

Avec ce gradient, la terraformation de Mars ne prend que quelques mois terrestres. Mais très vite, une autre membrane apparaît autour de la planète rouge. Wun, ambassadeur martien envoyé sur Terre apporte une médecine permettant d'atteindre le 4ième âge, et quelques découvertes sur les hypothétiques...

Ce roman est donc intéressant d'un point de vue hard-science. Il est sans doute plus proche du Nuage noir de Fred Hoyle que d'Isolation de Greg Egan. Les personnages et leurs relations complexes justifient les nombreux prix remportés.

Par exemple, Jason suit les pas de son père, E. D. Lawton, dans l'industrie aérospatiale, avant d'entrer en conflit avec lui une fois qu'il est à la tête de sa propre société. C'est un enfant précoce, qui se présente avec sa soeur comme "les produits de la pénétration d'ovules de charge opposées par du sperme dipolaire"... des jumeaux quoi ! Diane ne bénéficie pas de tout le savoir de son père, ni de sa protection, et encore moins une fois qu'elle aura basculé dans la religion. Tyler est en décalage par rapport à eux. Plus jeune, il ne comprends pas les sentiments qu'il éprouve pour Diane. Il restera le confident de Jason, l'ami d'enfance qui deviendra son médecin personnel.

Les intrigues politiques apparaissent avec l'arrivée de Wun. On retrouve les questions liées aux protocoles SETI. Que doit-on faire si l'on reçoit un message extraterrestre ? Le cacher ? L'annoncer au monde entier ? Et quand la science devient trop complexe pour que le grand public comprenne ce qu'est le spin, ou la nature des projets aérospatiaux, que dire dans les médias ? Les hypothétiques restent mystérieux... un peu comme dans "Contact". Il ne faut sans doute pas lire ce roman uniquement pour y analyser les extraterrestres, mais plutôt par intérêt pour l'astronomie.
  

Commentaires

JLM a dit…
YHWH
Côté cour ou côté jardin ?
Elisabeth a dit…
Religion... C'est plutôt mouvement sectaire qui se rassemble dans une ferme en attendant la fin du monde.
JLM a dit…
Le spin en physique a une autre définition
Le spin d'une particule est son moment angulaire intrinsèque. Le spin est une propriété quantique, il ne peut prendre que des valeurs entières ou demi-entières. Une particule de spin demi-entier est un fermion, une particule de spin entier est un boson.
par contre ,dans ce roman de science -fiction ou d'anticipation on pourrait penser à de l'antimatière-à condition que matière et antimatière se repoussent,chose qu'apparemment nous n'avons pas encore démontré.

Articles les plus consultés