Minutes de terreurs...

Ce matin, je me suis levée très tôt pour suivre l'arrivée de Curiosity sur Mars.


Enthousiasme juvénile ? Émotion de geek en voyant une roue et une ombre en faible résolution après les 7 minutes de terreur ?




Les minutes de terreurs se ressentaient sur les réseaux sociaux, mais peu sur les chaînes de télévision. Michel Chevalet était en direct de la Cité de l'Espace sur I-télé, mais à 7h31, quand tout le monde savait que tout s'était bien passé.

A 13h06, je me suis reconnectée sur facebook, et je n'ai pas compris tout de suite pourquoi nombre d'amis citaient, commentaient, partageaient cet article de sud-ouest : Laruscade (33) : un Cognaçais décède dans une sortie de route. Mince, on envoie des véhicules descendre seuls sur Mars, alors que sur Terre chaque jour apporte sont lot d'accidents routiers.

Le cognaçais, c'était Roland C. Wagner, auteur de science fiction, d'une incroyable modestie. La dernière fois que je l'ai croisé, c'était en 2006, à Nantes. Sur un trottoir menant aux Utopiales, il était avec sa fille, j'étais avec la mienne... Nous avons échangé quelques mots rapidement sur l'âge de nos progénitures et les bienfaits de la science-fiction sur ces jeunes esprits.  Cela faisait si longtemps que je n'avais pas assisté à une convention ! Peut-être depuis Lodève en 1999 ? Non, plutôt St-Denis, en 2001...

J'ai un CD de Brain Damage depuis... très longtemps. Enfin, je ne sais plus... Peut-être encore sous le choc de cette nouvelle.


Commentaires

Articles les plus consultés