La vie sauvage du balcon

Après une dizaine de jours de vacances, les dégâts sont visibles sur le balcon...

Je me suis lancée dans une opération "SOS"... J'ai taillé la lavande (en bas à gauche). J'ai donné à boire à l'impatience.
Le lendemain, elle s'était redressée !
Tiens, des flageolets au milieu des capucines...
J'avais noté des roucoulements et autres vas-et-viens de pigeons.
Il leur aura fallu moins de 24 heures pour ouvrir le sac poubelle dans lequel j'avais mis les branches de lavande la veille... et en faire un nid.
...un nid situé SUR le filet anti-pigeon destiné à protéger les choux. On me nargue ! J'ai bien sûr tout mis dans la "vraie" poubelle en bas de l'immeuble, le nid, l'oeuf, et la lavande, histoire d'éviter le retour de la vengeance du double infanticide (pigeonicide ?) du gros pigeon noir.

Commentaires

Articles les plus consultés