Non, non, non

Aujourd'hui, les artistes engagés sont rares. Ne regardant pas vraiment les émissions de variétés, ni les chaînes musicales, le nom de Camélia Jordana évoquait surtout pour moi une chanson plutôt déprimante, plaidant pour l'inaction et l'écoute des chansons de Barbara (ce qui m'est arrivé certains week-end de grosses fatigues).

Quelle magnifique idée de réécrire les paroles pour le 21ième anniversaire de la CIDE !



L'UNICEF a eu l'excellente idée de proposer aux internautes de participer au clip en envoyant leurs vidéos. J'ai pu tester à la maison à quel point c'était motivant pour les enfants. Le fait de s'approprier les paroles, c'est aussi s'approprier ses droits !

Peu après, j'ai assisté à un conseil d'école où certains propos m'ont mis très mal à l'aise. J'en ai discuté avec d'autres parents présents et nous avons décidé d'écrire une lettre destinée à ceux qui nous avaient élus pour les encourager à parler avec leurs enfants, en leur expliquant par exemple que :
- la couleur de peau n'a pas de rapport avec la nationalité
- la nationalité, ce n'est pas la religion
- le racisme est condamné par la loi

J'ai commis l'erreur d'envoyer ça à une personne, qui après m'avoir évoqué plusieurs préjugés racistes en disant "c'est normal, à l'école aussi nous on disait ça sur les italiens..." m'a reproché vivement les lignes suivantes :
Le 20 novembre, nous fêtons la convention internationale des droits de l'enfant (CIDE). Ce texte reconnaît à l'enfant la liberté de pensée, de conscience et de religion (Article 14.1) mais aussi le droit et le devoir des parents de guider celui-ci dans cet exercice d'une manière qui corresponde au développement de ces capacités (Article 14.2) .

Ca ne va pas de parler de la CIDE à des parents ! Rien à voir avec l'éducation. 

Ces propos m'ont abattue, au point d'écouter Barbara ! J'étais en plein doute. Est-ce que ce n'était pas si grave finalement que les enfants de la cour de récréation se regroupent selon leur communauté, sortent des "sale français" (pour les CM2), ou des "toi tu es blanc, c'est du pipi.." "et bien toi t'es noire c'est du caca" (pour les CP). On laisse faire sans expliquer ? On se dit que c'était l'année dernière et pas cette année...

Toute la semaine, j'ai cherché à comprendre, à discuter avec des voisins ayant leurs enfants dans la même école, sans leur montrer la lettre, sans faire de compte-rendu du conseil d'école non plus. J'ai vraiment eu deux types de réactions, ceux qui m'ont ri au nez et ceux qui s'inquiètent de ce que leur rapportent leurs enfants, ou du fait qu'il leur soit difficile d'avoir des amis de quartiers différents.

J'ai changé le titre de la lettre, en empruntant le "Tous parents, tous différents" du site de Lilian Thuram. Finalement, nous sommes 5 parents à avoir signé la lettre.

Vendredi midi, je discute de cela avec une enseignante-chercheuse de l'université d'Orsay. Elle me raconte qu'au congrès de la FSU, une prof de Français lui a demandé "mais au fait, il existe combien de races ?". Il n'y a qu'une seule race, la race humaine ! Les scientifiques ont encore du boulot à faire en matière de communication ! Un CD destiné aux enseignants, pour les CM1/CM2 vient de sortir ! Peut-être pourrait-il être utile ?

Pour en revenir aux droits de l'enfant, mercredi soir, une des personnes les plus dynamiques et ouvertes du quartier nous irons aux animations organisées samedi. Je lui répond que nous serons sans doute à Paris pour la flashmob de l'UNICEF afin de fêter les droits de l'enfant.

Elle me répond "Ah, ne me parle pas des droits de l'enfant ! Il faudrait surtout leur dire qu'ils ont des devoirs !"





Bravo et merci à l'UNICEF ! Il y a encore pas mal de travail à effectuer en France sur les droits de l'enfant.

Camélia Jordana n'est plus pour moi une starlette que l'on oubliera demain. Bravo pour votre engagement ! Les artistes qui ont ce courage sont rares !

Commentaires

Elisabeth a dit…
La lettre est affichée à l'entrée de l'école. Chouette !

Articles les plus consultés