SETI sur les ondes québécoises

Il y a une dizaine d'années, des passionnés parlaient de science, d'archéologie, d'histoire, de cinéma, de séries TV ou de livre sur une radio locale. Parmi eux, il y avait Stéphane Dumas, décédé en 2016 [1]

Suite à sa disparition, ses amis ont eu l'idée de redonner naissance à cette émission, mais sous forme de podcast de 3 heures tous les 15 jours sur le site web de Fantastika [2].

Une chronique sur Fantastika 

Quand Sébastien Coté m'a proposé de tenir régulièrement une chronique de 20 minutes sur SETI, je n'étais pas certaine d'en être capable. Aurais-je suffisamment de choses à raconter ? Sur mon blog, ça va, mais j'ai des images pour illustrer le texte, des liens vers des sites de références, et la plupart des textes sont liés à l'actualité. Parler pendant 20 minutes avec une présentation pour illustrer des propos, un peu comme un filet, pourquoi pas... mais pas avec une présentation différente à chaque fois... Bref, l'exercice était totalement nouveau pour moi.

J'ai fini par accepter, après avoir écouté quelques podcasts [3]. La diversité des sujets abordés, et la passion des intervenants m'ont rappelé l'époque où les fanzines fleurissaient dans le milieu de la SF et permettaient des rencontres improbables entre artistes, auteurs et lecteurs [4] [5].


Trois heures, c'est long ? En fait, non, parce que c'est de la radio, et pas une vidéo sur laquelle on est plus ou moins concentré. Là, on peut préparer le repas, manger, faire la vaisselle, nettoyer son aquarium, tout en ayant l'impression d'être au coin du feu, dans une cabane au Canada, en train de papoter d'énergie solaire, de filtrage d'eau, de jeu vidéo, d'une série sur Netflix ou de SETI.

L'histoire de SETI

La première chronique vient d'être diffusée dans le numéro 34 de Fantastika. J'ai encore beaucoup de progrès à faire (la radio, c'est un métier) ne serait-ce que pour filtrer les "euh..." (même s'ils servent aux experts de traitement de la langue du monde entier à reconnaître un français). J'y ai parlé de l'histoire de SETI en reprenant la chronologie de Robert Owen [6] et sur l'article que j'avais publié dans l'Astronomie. [7]

Le lien qui manque...

Si j'avais un seul lien à ajouter à l'audio, ce serait peut-être vers le bulletin de la Cabine Télescope [8], que j'évoque en racontant comment j'ai découvert la SETI League. [9]

Dans le numéro 8, des messages avaient été soumis à la sagacité de la petite centaine de lecteurs... Aucun n'était parvenu à les déchiffrer (voir solution dans le numéro 9).


Les dernières chroniques seront enregistrées ce week-end, si tout se passe bien... En tous cas, l'expérience est intéressante et l'émission passionnante !
  1. E. Piotelat, Stéphane Dumas, L'univers pour compagnie, 06/2016
  2. Fantastika.
  3. Site de podcast. (Itune, Google play, Tunein
  4. E. Piotelat, Dazibao, 05/2017
  5. E. Piotelat, Il y a 15 ans, 08/2014
  6. R. Owen, une brève chronologie de SETI. 
  7. E. Piotelat. Une chronologie de SETI. L'Astronomie - Société Astronomique de France, 2007, 121, pp.294-299. hal-01835197
  8. Bulletins de la Cabine Télescope
  9. SETI League

Commentaires

Articles les plus consultés