Sable magique (magic sand)

Dans les rayons de jouets, il y a ceux que l'on a toujours vus, et puis il y a des choses nouvelles qui n'existaient pas il y 5 ou 10 ans, comme par exemple le "sable à modeler", également connu sous le terme "magic sand" [1].


Du sable, oui mais...

Ca ressemble à du sable, il y a du sable dedans, oui, mais il y a quelque chose en plus... 

La scientifique observera d'abord que d'une part les enfants ne se salissent pas les mains, et qu'ensuite, ils peuvent construire des boules sans avoir besoin d'eau, ce qui n'est pas le cas du sable que l'on trouve sur les plages.


L'adulte remarquera également, qu'à l'instar du monstre gluant de menthe et de maïzena, ce sable est agréable au toucher, rien de tel pour diminuer le stress.

Hydrophobe ?

Que se passe-t-il si l'on met le sable dans l'eau ? Il semble hydrophobe, c'est-à-dire qu'il repousse l'eau.


Si on met une boule, elle coule, avec quelque fois une bulle d'air qui s'échappe.


En revanche, si on a un peu émietté le sable avant, il flotte, surtout si la surface au contact de l'eau est importante... Tout dépend de la poussée d'Archimède [2] et sans doute de la couche d'air qui a l'air de se développer en-dessous.


Et si on émiette encore plus, on détruit la couche d'air et on diminue la surface en contact avec l'eau. On finit par récupérer du sable normal qui salit les mains et ne tient pas en boule.

Cela correspond tout à fait à la composition décrite dans la page de wikipédia [1] : du sable normal recouvert d'un composé hydrophobe, le triméthylsilanol (CH3)3SiOH [3]

De l'huile ? 

Ce sable pourrait servir dans le cas de marées noires, comme l'explique ce communiqué de presse du CNRS [4]. Je me suis amusée à mettre une couche d'huile dans un récipient contenant du sable magique et de l'eau.

Le sable a littéralement absorbé l'huile. Sur la page Wikipedia [1], il est indiqué que dans le cadre d'une marée noire, il en faudrait une telle quantité que l'idée a été abandonnée.

De l'encre ?

En laissant du sable à modeler dans de l'eau et de l'encre issue d'un stylo 4 couleurs, on obtient de superbes dessins à la surface, tandis que le reste coule. 


On le sèche un peu en l'essorant dans du tissus.
Ca ne marche si on n'utilise que l'encore rouge (ci-dessus), mais avec les autres encres (noires, bleues, vertes),  on obtient une boule noire (ci-dessous). 

Elle n'a pas tout à fait la même consistance que les boules faites avec du sable déjà coloré, comme le rouge ci-dessous.

Si on coupe la boule en deux, on observe quelques zones non colorées.

Du sable fait maison ? 

Si je me suis arrêtée devant le sable à modeler, c'est grâce à Dr Nozman qui en avait parlé en février dernier.


Il existe de multiples autres recettes, comme par exemple avec du produit pour protéger les chaussures de l'humidité. [5]
  1. Magic Sand sur Wikipedia (en anglais).
  2. Comment calculer la poussée d'Archimède ?
  3. Triméthylsilanol sur Wikipedia.
  4. Encapsuler les marées noires.
  5. How to make Magic Water-Proof sand ?


Commentaires

Articles les plus consultés