Arecibo

Qui peut imaginer vivre six mois sans électricité ? C'est ce qui menace les habitants de l'île de Porto-Rico après le passage de l'ouragan Maria [1] le 20 septembre dernier. Les inondations ont dévasté une grande partie de l'île, causant 9 décès (le 21, sans doute plus). 

La communauté scientifique était très inquiète pour l'observatoire d'Arecibo (@NAICobservatory) et son personnel : Ed Rivera-Valentin (@PlanetTreky), prof Abel Mendez (@ProfAbelMendez), Robert Minchin (@robminchin), etc...  Les premières nouvelles ne sont arrivées qu'hier, grâce à Sondy (@sondy) et Nadia Drake (@nadiamdrake), qui dresse l'état des lieux dans un article captivant [2]. 


La bonne nouvelle est que le personnel va bien. Ils ont du carburant et de l'eau. L'observatoire est à 300m d'altitude, donc ils ne craignent pas les inondations. Les routes ne sont pas toutes praticables, mais il y en a au moins une qui a permis à l'opérateur Angel Wazquez d'aller sur place et de communiquer par radio les premières informations.  

Le radiotélescope d'Arecibo et les ouragans

La construction du radiotélescope date de 1963. D'après Nadia Drake, la stabilité du radiotélescope a été testée en 1966, avec l'ouragan de force 4 [3] Il y a eu deux mise à jour importantes, en 1970 et 1990, qui n'avaient pas été "testées" jusqu'à présent à l'épreuve d'un ouragan.

On peut découvrir le radiotélescope tel qu'il était début 2017 grâce à cette époustouflante vidéo mise en ligne par Valerie NV9L  Hotzfeld, qui a l'opportunité de bénéficier d'une visite guidée par Angel WP3R Wazquez.



Electricité

La seule société qui gère l'alimentation de l'île s'appelait PREPA. Elle a perdu une grande partie de son personnel suite à des départs à la retraite de la population vieillissante de l'île. Un ingénieur gagne 27% de plus s'il va aux USA, donc elle peine à recruter, d'autant plus que les jeunes porto-ricains sont citoyens américains. En avril dernier, il y a eu 600 départs anticipés à la retraite suite à des menaces de dépôt de bilan.  
Sur le continent, beaucoup de centrales sont automatisées, ce qui n'est pas le cas sur l'île où le fonctionnement du matériel vieillissant nécessite des compétences que possèdent surtout ceux qui ont construit à leur élaboration. 

Antenne à 430 MHz.

L'ouragan Maria a brisé cette antenne de 29 mètres de long (96 pied), qui est tombée en causant de nombreux trous dans la surface parabolique en-dessous.


Cette antenne est célèbre grâce au film Golden Eye. 


En terme technique, il s'agit d'une ligne d'alimentation (line feed), qui permet de recevoir et d'émettre des signaux. Arecibo est un radar, dont la capacité fut testée en 1974 en envoyant ce célèbre message. Le radar à 2.5 millions de watts était connecté à cette ligne.


Cette antenne à 430 MHz était utilisée pour étudier l'ionosphère. Elle a aussi été utilisée pour étudier la surface de Venus. 


Elle sert également à des expériences de MoonBouncing (EME pour les intimes). Un signal est envoyé sur la Lune, où il rebondit, avant d'être reçu 2,5 secondes plus tard par le radiotélescope [4]. 



SETI

A la fin de la vidéo (Arecibo Tour 2017), Angel Vazquez montre le récepteur qui permet de collecter les signaux pour alimenter le logiciel SETI@HOME. 


Les unités SETI@HOME que le logiciel BOINC analyse pendant que je rédige ce billet viennent toutes d'Arecibo. 

Les informations données plus haut ont été diffusées sur le forum du logiciel [5] par Allen Alexopoulous, qui connait un radio-amateur qui a été en contact avec Abgel Wazquez.

Même s'il est plus large, le radiotélescope chinois FAST n'est pas encore opérationnel. Qu'il s'agisse de SETI, mais aussi de détecter des astéroïdes avant qu'ils nous tombent sur la tête, il n'existe pas d'instrument meilleurs que le radiotélescope d'Arecibo sur Terre. 

Je crois que tant que l'île de Porto-Rico n'aura pas d'électricité ni eau potable, je vais m'abstenir de râler contre les coupures d'eau chaude ou d'électricité ici. Je pense également aux habitants de la Guadeloupe. Courage !   


  1. Alexia Fernandez Campbell, All of Puerto Rico has lost power. It could take months to restaure it. 20 septembre 2017
  2. Nadia Drake, Hurricane damages giant telescope and why it matters
  3. Ouragan Inez (Wikipedia)
  4. Joe Taylor, K1JT, Angel Vazquez, WP3R, and Jim Breakall, WA3FET, Moonbounce at Arecibo.
  5. Arecibo status

Commentaires

par1138 a dit…
Merci pour ce topo sur la situation à Puerto Rico, des plus désolante =:(

[via le forum News de setiathome.berkeley.edu]
Anonyme a dit…
Merci pour le lien vers la vidéo d'Arecibo et merci de nous tenir au courant. En espérant que la situation s'arrange pour le mieux pour l'ensemble des Portoricains. S'il devait y avoir une campagne de crowfonding pour la reconstruction du radiotélescope, j'en suis.
Elisabeth a dit…
On peut voir l'étendue des dégâts dans
ce reportage (en espagnol).

Articles les plus consultés