Chaleur milanaise

Lorsque je suis arrivée à Milan, samedi dernier, il faisait une chaleur écrasante. J'ai appris qu'il n'avait plus que 4 jours pendant tout l'hiver. Vers 17h, je suis sortie faire un peu de tourisme. 


On m'avait conseillé l'aquarium. Malheureusement, à 17h30, il était fermé. J'ai un peu déambulé dans le grand parc à côté, "Parco Sampione", mais il était difficile de rester ne serait-ce que 10 minutes assise à l'ombre. 
Les touristes se pressaient dans le "Castello Sforzesco", mais surtout dans les musées. Peu admiraient la structure du château médiéval.  


Sur les murs, des messages issus d'intelligences terrestres. La liberté... même en dessous des barreaux d'une fenêtre.


Certains tramways de Milan donnent l'impression de venir d'une autre époque, tandis que sur les mêmes rails circulent des trams très modernes. L'endroit que j'ai le plus apprécié est la rue "Dante", piétonne, avec des artistes de rue, des vendeurs de Hand Spinners, une exposition photo.  


J'ai cru reconnaître François Hollande sur cette affiche. Il s'agit de Dietrich Bonhoeffer [1]  et Sophie Magdalena Scholl, deux résistants allemands au nazisme [2]. 


J'avoue avoir été déçue par le Doumo, que j'imaginais plus grand, plus imposant. Il faisait sans doute trop chaud pour apprécier les parois blanches... Je suis donc rentrée à l'hôtel peaufiner ma présentation pour la journée SETI ITALIA.


L'idée générale est de dire que le citoyen moyen (par exemple moi), a tout à gagner à s'intéresser à la recherche d'intelligence extraterrestre (SETI), qu'il s'agisse simplement de se poser la question "Sommes-nous seuls dans l'univers ?" en regardant les nuages, ou en créant des lignes de codes.

La première page de ma présentation est le drapeau de la Terre [3]. Je n'ai jamais entendu un amateur de SETI, ni même un ufologue prétendre que la Terre était plate.


Quelle ne fut pas ma surprise pourtant de constater qu'il existait plus de 8000 francophones membres du groupe facebook "Terre plate pour tous" [4] persuadés que Thomas Pesquet utilise Photoshop pour modifier les images de la planète bleue avant de les diffuser. J'ai cru à une blague, mais non, certains ont l'air de souffrir des moqueries de leurs proches.


Comme je le signalais dans ce billet [5], à propos de la Terre cylindrique, une thèse défendant cette théorie a failli être soutenue en Tunisie. A l'heure où les saisons semblent avoir disparu dans le nord de l'Italie, si un intérêt pour SETI peut permettre à un enfant de se rendre compte de la place qu'il occupe sur cette boule bleue comme une orange, ce sera déjà ça de gagner.
  1. Dietrich Bonhoeffer
  2. Sophie Magdalena Scholl
  3. Qu'est-ce que le drapeau de la Terre ?
  4. Terre plate pour tous.
  5. Retrograde

Commentaires

Emmanuelle a dit…
C'est très surfait, cette histoire de Terre sphérique, pourquoi toujours suivre les moutons... moi, je suis sûre qu'elle est pyramidale... (profite bien de l'Italie, quel beau pays !)

Articles les plus consultés