La méthode scientifique

Mercredi, j'ai eu une passionnante discussion sur SETI d'une manière générale, et sur le signal reçu par RATAN-600  avec Céline Loozen, journaliste à l'émission "La méthode scientifique" sur France Culture.

En attendant le congrès de l'IAC

Le rendez-vous était fixé au siège de l'IAA à Paris, lieu idéal pour parler des protocoles et du futur congrès de l'IAC. Il y aura une retransmission en direct de la session plénière ici.  On peut consulter la liste des présentations qui seront consacrées à SETI ici.

Le signal reçu de la direction de l'étoile HD164595  (cf revue de presse) sera au programme :
SETI observation with the RATAN-600 telescope in 2015 year and detection of a strong signal in the direction of HD164595 (Dr. Alexander Panov, Skobeltsyn Institute of Nuclear Physics, Russian Federation)

J'ai été surprise de voir que le réseau LOFAR, auquel participe la station de radioastronomie de Nançay sera aussi à l'honneur avec cette présentation :
SETI in the solar neighborhood with LOFAR (Mr. J. Emilio Enriquez, Radboud University Nijmegen, The Netherlands)

Il aurait été plus pertinent de parler de SETI après ce congrès, mais il semblait y avoir urgence. Le temps des journalistes n'est pas celui de la communication scientifique, qui exige vérification et discussion avant publication !

L'échelle de Rio

Nous avons beaucoup parlé de signaux candidats. Je lui ai présenté ce document sur l'échelle de Rio. A l'instar de l'échelle de Richter qui permet de savoir si la violence d'un tremblement de Terre correspond aux vagues qu'il provoque sur les réseaux sociaux à coup d'image de poubelles renversées, l'échelle de Rio permet de mettre une note à des signaux captés par des observatoires dans le cadre de projets SETI.  


Lors de l'interview, la journaliste m'a demandé de traduire cela en français, et je pense avoir été assez imprécise. Après vérification, voilà l'interprétation en français des valeurs de l'échelle de Rio :
On trouve un outil pour calculer la valeur de l'échelle de Rio ici : http://avsport.org/IAA/riocalc.htm 

Classe de phénomène

Si on essaie de calculer la valeur pour le signal capté à RATAN-600, on peut choisir "fuite sans aucune interprêtation possible" :
Leakage radiation, without possible interpretation, or an ET artifact the purpose of which is understandable

Type de découverte

On a le choix entre 5 types de découverte :

  • Observation SETI/SETA : phénomène constant vérifiable par une observation répétée.
  • Observation non SETI/SETA : phénomène constant vérifiable par une observation répétée.
  • Observation SETI/SETA : phénomène transitoire qui a été vérifié mais jamais répété.
  • Observation non SETI/SETA : phénomène transitoire qui a été vérifié mais jamais répété.
  • Des données archivées : découverte a-posteriori sans vérification possible.
Le signal a été reçu le 15 mai 2015. Deux observatoires ont observé HD164595 les jours suivant le rodéo médiatique fin août 2016, et ont recherché dans les archives sans rien trouver (voir par exemple le rapport de l'université de Berkeley) .

Si les russes avaient fait part de leur découverte le 15  mai et qu'en pointant des radiotélescopes dans la même direction d'autres observatoires avaient reçu la même chose, on aurait pu choisir "Observation SETI/SETA : phénomène transitoire qui a été vérifié mais jamais répété." Là, c'est clairement la dernière catégorie : "Des données archivées : découverte a-posteriori sans vérification possible."


Distance apparente : 

En admettant que le signal vienne de HD164595, il est émis à 95 années-lumières de nous. C'est un peu juste pour une communication dans le temps d'une vie humaine. On va donc choisir "à l'intérieur de la galaxie".

Crédibilité du rapport :

Si on sélectionne "absolument digne de confiance, sans aucun doute", on obtient une importance de 3 (mineure). Si on choisit "Probable, avec des vérifications déjà effectuées" (ce qui semble être le cas), on a comme résultat 2 (faible). Avec "Possible, mais doit être vérifié avant d'être pris au sérieux", on a 1 (négligeable).








Commentaires

manu a dit…
Et pour le WOW signal ?
Elisabeth a dit…
L'échelle de Rio donne 2 ou 3 aujourd'hui pour le signal WOW (on est dans l'archivage de données).
Sur le moment, en imaginant que d'autres radiotélescopes aient pu vérifier en temps réel, on aurait été à 4.
Manu a dit…
Et si je vous disais qu'il manque 60% de l'ensemble du "signal" sur le WOW et le RATAN ? Et qu'éventuellement ces deux signaux étaient couplés avec une "émission" d'une tout autre nature ? ce qui ferait 5 émissions et non 2 ? oui je sais c'est bientôt Noël ;o) mais n'empêche ... on reste toujours à 3 ?
Elisabeth a dit…
Chers E.T., pouvez-vous renvoyer votre message ? Nous n'en n'avons reçu que 40%. Merci !
Manu a dit…
Mdr !! Ok E.T. va TElephoner maison , et en plus sur le WOW le gars au stylo rouge a du commencer à fêter le truc au whisky avant de faire des ronds vu qu'il en a oublié 2 ... du coup c plus exactement du 40% ... je vous fait un mail ok ?
Elisabeth a dit…
Pour augmenter le "score" un des critères est la vérification du message. S'il est répété, il pourra être vérifié par plusieurs radiotélescopes.

Par exemple, si le signal de RATAN vient d'un satellite, il est évident qu'il ne pourra pas être reçu en même temps sur d'autres lieux de la planète.
En revanche, s'il vient de HD164595 il pourra être capté, analysé, dans d'autres observatoires.

Malheureusement pour WOW, le radiotélescope qui l'a reçu, Big Ear, est maintenant un terrain de golf :-) L'humanité a été assez nulle et n'essayant pas vraiment de le réécouter non plus.
Elisabeth a dit…
Et pour l'adresse email, setileague chez free.fr
Manu a dit…
c préhistorique les radiotélescopes ;o)

Articles les plus consultés