A toi les étoiles

Lorsque je parle de SETI, les questions qui reviennent le plus plus souvent sont :
  • Qu'est-ce que SETI@HOME ?
  • Avez-vous reçu un signal ? 
  • Quand pensez-vous que nous découvrirons d'autres civilisations intelligentes dans l'univers ?
Je répondrais à ces questions ce soir dans l'émission "A toi les étoiles" sur idFM  Radio Enghein. 


Avant que nos vaillants députés décident de taxer les liens hypertexte (j'en ai déjà 2 en dans ce billets), et comme à la radio ou à la TV, ce n'est pas pratique de dire "Tapez http://boinc.berkeley.edu/ sur votre navigateur préféré" (3 liens hypertextes), je vais anticiper cette interview et les futures en apportant quelques précisions.

Qu'est-ce que SETI@HOME ?

En 1999, c'est une idée géniale pour trouver de la puissance de calcul. 
Pour résumer, on a un signal extraterrestre qui est peut-être en train de tomber en ce moment sur le radiotélescope d'Arecibo (4), utilisé par un astronome qui n'en n'a rien à faire de la vie dans l'univers, parce que son truc à lui, c'est d'étudier l'hydrogène dans telle galaxie. 

La première chose est de mettre une boite noire, un peu comme un IMSI catcher, ou tout autre dispositif plein d'algorithmes (5ième lien hypertexte... sauf que finalement, comme c'est un lien vers mon propre blog, je vais peut-être me taxer moi-même) pour enregistrer toutes les conversations.

Une fois que l'on a plein d'informations, il faut les analyser. Pour ce rendre compte du boulot que cela représente et aider des chercheurs en traitement automatique des langues, pourquoi ne pas relever le défi "StarWars" de  Zombilingo (6) ? Des choses plutôt simples pour un humain, comme trouver le sujet d'un verbe, ne le sont pas pour un ordinateur. 


En 1999, l'idée géniale d'une petite équipe d'informaticiens de l'université de Berkeley fut de concevoir un logiciel nommé SETI@HOME (7), que chaque internaute pouvait télécharger, qui analyse une petite quantité d'information et renvoie le résultat de ces calculs. 
Contrairement à Zombilingo qui demande un peut de réflexion de la part de l'internaute, SETI@HOME ne demande aucune intervention. Je viens de télécharger la dernière version et je trouve même que l'on manque d'informations astronomique (quelle direction est observée, par quel radiotélescope, etc...)

Avez-vous reçu un signal ?

La réponse la plus simple, la plus rapide, tient en 3 lettres : Wow !


Ce signal, reçu en 1977 n'a jamais été expliqué.

La réponse est cependant plus complexe. En gros, on a reçu quelques signaux "candidats", mais comme le dit Carl Sagan "A postulat extraordinaire, preuve extraordinaire." 

Pour faire une analogie avec l'actualité, imaginons que l'univers se réduise à twitter, et que le signal que je recherche soit un tweet annonçant la prochaine attaque de Daech sur la France. 

Je vais commencer par faire une première sélection : je ne regarde que les comptes signalés par les algorithmes de CtrlSec. A raison de 77000 tweets contenant pour la plupart 3 liens chacun vers des comptes djihadistes, ça va faire pas mal de signaux candidats. Arbitrairement, je vais donc m'intéresser par exemple aux messages récents. Si je ne prends que les deux dernières heures, je n'ai "que" 45 profils. Ça semble possible des les examiner. En revanche, le risque de ne pas recevoir "LE" signal qui m'intéresse est assez élevé.



Lors des premières conférences sur la recherche de vie extraterrestre, au début des années 1960, on parlait de CETI avec un C comme communication, et non un S comme Search (recherche). C'est un peu comme s'il suffisait de cliquer sur un lien de CtrlSec pour savoir quand aura lieu la prochaine attaque à Paris. 

Quand on clique sur un lien, on a souvent quelque chose comme cela : 

Je ne parle pas arabe, mais je ne vois pas de drapeau de Daech (ça aurait même plutôt une tête d'Al Qaïda). Vu que mon temps de cerveau disponible et mes moyens de calcul sont réduits, je peux éliminer ce signal. Cela dit, je passe peut-être à côté de quelque chose. 

Ce signal là est plus intéressant :
Beaucoup de comptes de l'EI ont des lions, là on a un tigre. Il y a aussi un tweet en anglais avec un lien vers une vidéo de propagande, comportant les termes "Caliphate" et "Islamique State". L'étape suivante va consister à savoir s'il s'agit d'un journaliste (infiltré ou non) diffusant une information, ou un compte de l'EI sur lequel je peux trouver "LE" signal.

Finalement, comme signal "candidat", je pourrais garder celui-là, à cause du message du 14 novembre, qu'il n'est nul besoin de traduire.

Cependant, ce n'est pas "LE" signal. Quelqu'un qui doute des objectifs de la coalition, n'envisage pas forcément de commettre un attentat, même s'il rit aux larmes le 14 novembre. Cela n'empêche pas de faire une action citoyenne en signalant ce compte à twitter afin d'éviter que de jeunes esprits tombent dessus et partent en Syrie pour limiter le nombre de réfugiés. 

Quand découvrirons-nous d'autres civilisations ? 

Peut-être demain, peut-être dans vingt ans, pourquoi pas en analysant les atmosphères des exoplanètes dernièrement découvertes ?

Cette question reste ouverte !

Commentaires

Emmanuelle a dit…
Bon ben moi, je vais aller repêcher mes vieux dictionnaires de latin et de grec et m'y remettre tant qu'il est encore temps...

Articles les plus consultés