A-R en Bresse étape 2 : Le retour de la vengeance de la voie 37

Heureusement que j'avais plus d'une demi-heure d'attente à Dijon après l'arrivée du TGV. Le TER à destination de Bourg-en-Bresse était sur l'improbable voie 37.

17h19 : La voie venant d'être affichée sur l'écran de "LéoResto", nous nous rendons sur la voie A.



17h20 : La voie 37 est-elle un restaurant ?
17h21 : Au loin, le quai de la voie 9 3/4 37 est bondé.


Comme d'habitude, la question qui se pose alors est : Pourquoi la voie 37 ? En me retournant, je constate qu'il n'y a rien sur les voies B, C et D, pour ne parler que des plus proches.

17h23 : Toujours à la poursuite de la voie 37.

17h25 : Petit regard en arrière pour vérifier que la gare de Dijon n'a pas subitement connu une arrivée simultanée de trains au point que le train ne puisse arriver que sur la voie 37.

17h26 : Le TER arrive en provenance de Seurre. Eloignez vous de la bordure du quai s'il vous plait  ! Sur la voie 37, c'est physiquement, matériellement impossible, à moins de sauter par-dessus les barrières et de se retrouver sur les rails.



Outre le fait que la voie 37 soit très loin, ce qui pose un problème quand on a une dizaine de minutes de correspondance avec le TGV (qui arrive souvent voie I ou J), il semblait y avoir ce vendredi un réel problème de sécurité compte tenu de l'affluence.








Commentaires

Articles les plus consultés