On demande pas la Lune...

Ce soir, dans la salle d'études, des enfants ayant fini leurs devoirs chantaient "On demande pas la Lune".



Rester aux Ulis, pour les familles hébergées dans le cas du Samu Social, est-ce demander la Lune ?


Le cas fictif de Bob, évoqué dans les deux précédents billets (ici et ) illustre bien le dernier rapport de la défenseur des enfants, publié aujourd'hui.

"Les difficultés des enfants étrangers", qu'ils soient isolés ou en famille, en situation régulière ou irrégulière, "sont d'autant plus d'actualité que le discours politique et la politique d'immigration se durcissent."

Sur le plan social, le bilan souligne l’aggravation de la pauvreté qui concerne plus de deux millions d’enfants en France, dont 600 000 mal logés.

Commentaires

Articles les plus consultés