A deux pas du futur

La semaine dernière, Philippe Lenglet, de Science TV m'a avertie que le documentaire enregistré en mai à Nançay sur SETI sera diffusé lundi 23 août, dans une émission appelée "A deux pas du futur".Quelle surprise de découvrir que les présentateurs n'étaient autres qu'Igor et Grichka Bogdanoff ! Je les avais brièvement rencontrés sur un plateau de France 2 en 2005. Nous avions surtout parlé de Jean Heidmann, et du vide qu'il avait laissé entre autres dans les médias.

Hier soir, j'ai regardé l'émission, pas forcément de manière attentive, et en maudissant ma Freebox qui ne me permet pas d'enregistrer tout en regardant la TV. Je me suis dit que je pourrais toujours récupérer ça sur le site de France Télévision. Et bien non, il n'y a rien... Tant pis pour ceux qui dormaient à 00h30. Enfin, c'est peut-être une espèce de sélection naturelle. Le million de téléspectateurs devant leur poste étaient des gens avertis.

Pendant le premier reportage, j'ai été agacée par le fait que tout soit extraordinaire, sensationnel, fantastique pour les deux présentateurs.
Si cela peut maintenir en éveil quelques personnes pourquoi pas ?
Il y avait en effet un contraste entre les explications données par la plupart des scientifiques interrogés et celui des présentateurs ! Chacun trouvera ce qu'il cherche... Le ton aurait sans doute été différent sur France 5.

L'année dernière, j'avais adoré la vidéo de Picolina, dont un extrait a été diffusé hier soir, mais avec un commentaire la jugeant non pas extraordinaire, sensationnelle ou fantastique, mais naïve...

Pourtant, c'est à mon avis ce genre d'explication qui convient à ceux qui veulent se coucher moins bêtes, mais sans doute pas à 1h du matin après avoir avalé la propagande gouvernementale diffusée entre le documentaire et le journal télévisé.  C'est sans doute ça le service public aujourd'hui... On vante la réforme de la retraite et on réserve les documentaires à un petit nombre de couche-tard.

Il est vrai que la télévision est un monde à part, avec ses règles, comme l'explique merveilleusement ce reportage de la TSR censuré en France. Contrairement à notre président, je ne fais pas le même métier que les acteurs :-)


Enfin, le scenario écrit par Roland Portiche est sans doute largement à la hauteur de ceux de certains succès cinématographiques. Tout a commencé en février, lorsqu'une collègue m'a demandé si je pouvais concevoir un message qui pourrait être reçu à Nançay. J'ai eu Roland Portiche au téléphone et j'ai rapidement pensé au message d'Arecibo. Et si on lui répondait ? L'équipe est allée au SETI Institute en Californie, présenter le message à Seth Shostak et Doug Vakoch, dont j'ai adoré les interventions !

Le tournage dans la salle de contrôle de Nançay était grandiose... Le but du jeu était de dire ce qui était prévu dans le scenario en un temps record. L'émission faisant 50 minutes, Jean-Michel et moi n'avions que deux ou trois minutes "C'est encore trop long, on la refait...".

C'est en tous cas beaucoup mieux que certaines interviews dont on ne sait pas ce qui sera retenu.


La partie de ping-pong entre Nançay et Mountain-View était à mon avis très réussie.
Bref, je pense que cela fera partie des bons documentaires sur SETI réalisés par la télévision française, même s'il n'y a pas Jean Heidmann...

Commentaires

JLM a dit…
bonsoir,
OUI,MAIS!
Le message "reçu" à Nancay représentant un extraterrestre codé binaire apparemment,était-ce la réalité , de la fiction ou un canular ?
1,6 soit-il...
PS :j'ai aussi aimé le reportage au CNRS relatif au champ magnétique terrestre reconstitué dans une turbine,impressionnant.
Elisabeth a dit…
Bonjour,

Une fiction...
Anonyme a dit…
coucou, c'est biiiiip ;)

bien que tu ai eu la gentillesse t'attirer mon attention sur cette diffusion j'étais bêtement en train de roupiller à ce moment là ...

de toute façon personnellement, même averti, passé minuit je n'en vaux pas la moitié d'un :)

le lendemain comme toi j'ai cherché le replay :(
Elisabeth a dit…
Ca devrait repasser sur France 5, mais je ne sais pas quand...
JLM a dit…
salut les terriens et les bisounours.
A 2 pas du futur,le tout étant de savoir si c'est 2 pas en avant ou en arrière...
Once upon a time,le Petit Poucet,Blanche-Neige pour les grands enfants que nous sommes.
je vais profiter de l'occasion pour demander si le Seti s'intéresse uniquement à la recherche des intelligences extraterrestre dans le présent et dans la bande de rayonnements électromagnétiques?
imaginons que des extraterrestres nous ont déjà contacté ,mais dans un passé récent ou lointain (cf la ou les mythologies par exemple).
imaginons que les extraterrestres communiquent par l'intermédiaire des "cordes" et que le meilleur des récepteurs des ces cordes était ou est le corps humain ,par exemple.
je ne vais pas reprendre tous les emails envoyés aussi à la SFP (Société Française de Physique -qui a son site ).
Imaginons donc que le corps humain est accordé (c'est le mot!) sur une fréquence égale à "e**1/2)dans un domaine à la limite de la physique et de la métaphysique.
pour faire simple,le système cerveau-cervelet-crâne lié au sacrum par un lien moelle épiniaire-colonne vertébrale et gonages (mâles ou femelles) réalisant un excellent résonanteur avec ligne à retard (ceci pour les électroniciens qui ne manqueront pas le paralèlle)
Y auraient-il encore des Totems et des Tabous ?
Pour revenir au "message" binaire qui peut être interprêter comme ci-dessus pour un ET qui n'a pas la même logique...
D'autant que les transmissions électromagnétiques sont sujettes à maintes perturbations qui risques de produire des distortions d'une part et comme nos écritures (de gauche à droite pour certains et de droite à gauche pour les autres)l'émission peut être en mode FIFO ou FILO (first in firs out ou first in last out)
Pas de philosophie,les premiers seront les derniers.
C'est tout pour aujourd'hui les terriens.
PS:c'était bien une émission de vulgarisation médiatique.
Elisabeth a dit…
Il n'est pas question de totem ou de tabou, mais de méthodologie scientifique.

Si un message a été reçu par le passé, quel moyen avons nous de vérifier sa nature ? En supposant que le corps humain puisse être un récepteur, comment le mesurer ?
"A postulat extraordinaire, preuve extraordinaire".

On ne pourra jamais clamer "Nous ne sommes pas seuls dans l'univers" à partir de suppositions, ou d'une seule réception (par exemple le signal Wow"), d'un seul témoignage.
JLM a dit…
bonsoir,
rien à voir avec ET,quoique:
www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=20852

PS:2 pas ou 2 puits ,c'est du pareil au même.

Articles les plus consultés