Ils sont de retour

En décembre, il y a de jolies décorations, comme ces maisons à construire vendues par l'UNICEF.



Mais il y a aussi du plastic sans doute fabriqué en Chine par de pauvres enfants, qui pendouille aux fenêtres.

Aux Ulis...



A Bures...



Le 8 décembre, alors que le monde entier espère un accord à Copenhague en regardant le film Home... alors que les Lyonnais (et ceux qui sont un jour passés par là) mettaient des luminions aux fenêtres...



alors qu'il pleuvait... et qu'il n'y avait pas un joueur sur le terrain de foot, les projecteurs du stade Thierry Henry étaient allumés.
Peut-être pour la sécurité d'un père-noël pendouillant ?

Commentaires

Articles les plus consultés