Il était une fois la vie

Hier soir, Sonia regardait un DVD "Il était une fois la vie" sur le coeur.
J'écoutais ça d'une oreille distraite en surfant.

- Maman, pourquoi ils l'ont brûlé le monsieur ?
- Qui ?
- Viens voir...

J'ai remis le DVD au début. "La circulation sanguine, voilà seulement trois petits siècles que l'on y croit...". Ensuite, on voyait Michel Servet sur le bûcher.



J'ai donc pu répondre à sa question
- Il a été brûlé parce qu'il a dit que le sang circulait dans le corps et passait par les poumons.
- Mais c'est vrai.
- Avant, les curés avaient toujours raison. Si quelqu'un disait quelque chose d'autre, il était puni. C'est pour ça que les scientifiques n'aiment pas trop les curés.
- Mais, ils l'ont complètement brûlé ?
- Oui
- Il ne restait même pas un petit bout d'os ?
- Rien du tout, et il n'y a pas que lui. Par exemple, un italien qui s'appelait Giordano Bruno a été brûlé parce qu'il a dit qu'il existait d'autres mondes.
- Mais il avait raison
- Oui. Toi tu sais qu'il existe d'autres planètes.
- Mais si tous les gens ils sont avec le monsieur, contre le curé, ils vont gagner.
- A cette époque, il n'y avait pas beaucoup de gens qui savaient lire et écrire. Ils étaient très bêtes. Si on leur disait que dieu avait mis Adam et Eve sur la Terre, ils y croyaient.
- C'est pas juste
- C'est pour ça que je ne suis pas d'accord quand tu dois lire des phrases qui parlent de communion, de baptême à l'école... et qu'en plus tu dois ranger ça dans le classeur de sciences.
- Mais c'est aussi le classeur de découverte du monde...

Commentaires

Lily a dit…
De l'éducation... comment ça la religion dans le classeur de sciences ? Il se passe quoi en France ? J'ai tendance à dire ok pour l'histoire des religions parce que cela fait partie de la culture, mais au delà, c'est personnel et une question de croyances, qui elle, relève d'un choix et pas de la discussion. Après plus d'un siècle de laïcité, c'est remis en cause ?
Elisabeth a dit…
La laïcité est remise en cause de toutes parts...

Tout d'abord, il y a les accords Kouchner qui reconnaît les diplômes du Vatican en France.

Les enseignants (des écoles publiques) peuvent être formés dans des instituts catholiques (1300 étudiants pré-inscrits au Master "enseignement et éducation" de l'université
catholique de l'Ouest).

Enfin, il y a de nombreuses attaques de toute part qui visent à dégrader le service public (au hasard, suppression de milliers de postes). C'est le privé qui se frotte les mains.

Articles les plus consultés