Courrier International


Le N° 925 de l'hebdomadaire Courrier International (24 au 31 juillet) est intitulé "La vie ailleurs" avec comme sous-titre "Les extraterrestres dans la ligne de mire des scientifiques".

Le dossier est introduit par les lignes suivantes : En septembre, un grand congrès scientifique devrait faire le point sur la question. En voici en avant-première les principales données.

Le congrès est également mentionné un peu plus loin dans un encart avec la photo de Jill Tarter.

Le dossier comporte les articles suivants :

- Allô l'espace ? Ici la Terre... signé par Dennis Overbye (New York Times).

Cet article évoque l'équation de Drake et présente les facteurs tels qu'ils étaient en 1961. La traduction semble plutôt médiocre. On parle des Dauphins pour parler des scientifiques présents lors de la réunion de 1961. Pourquoi pas... En tous cas, c'est assez étrange de lire que rien n'a changé au niveau des paramètres de cette équation. De nombreux facteurs sont discutés, précisés chaque jour. Combien d'étoiles dans la galaxie ? Quel pourcentage d'étoiles avec des planètes ? Ces questions passionnantes restent à l'ordre du jour plus que jamais... et nos réponses sont plus justifiées qu'en 1961.

Sur la même page, il y a une photo d'une plaque de glace sur Mars, soit... et une interview de Pierre Lagrange publiée en 2007 par le Fortean Time. Il ne parle pas de SETI mais du comportement des ufologues, des démystificateurs, etc... Ce n'est pas inintéressant, mais qu'est-ce que ça vient faire là ? Quel rapport avec l'équation de Drake ? Ce tombe comme un cheveux dans la soupe (aux choux).

- Intelligences incommensurables signé par Steven J. Dick

Article très intéressant sur l'évolution culturelle qui va de pair avec l'intelligence. Pour Dick, SETI devrait s'ouvrir sur les recherches concernant l'intelligence artificielle, histoire de pouvoir communiquer avec des entités postbiologiques.

- Alien toi-même ! par Andrew Chung (The Toronto Star)

Après Londres et Paris, Alien Exhibition est actuellement au Canada. C'est chouette que cette expo fasse le tour du monde.

- E.T. n'enverra pas de signaux par Zeeya Meralli (New Scientist)

Cet article est plutôt mal traduit (que signifie "le SETI" ? le projet ? mais lequel ? la recherche mais alors pourquoi pas écrire "la SETI" ?) et comporte des erreurs (Paul Shuch est au SETI Institute ?). Il a tout de même le mérite d'évoquer l'ATA (Allen Telescope Array) et de citer Seth Shostak :
D'ici deux ans, nous aurons collecté et analysé plus de nouvelles données que nous ne l'avons fait ces cinquante dernières années.


- Nous sommes tous des extraterrestres par Lee Billings (SEED - New York)

Cet article se retourne sur la Terre vue depuis l'espace... et sur le fait qu'il n'y ait peut-être rien d'autre que des microbes ailleurs dans la galaxie. Mais si l'on ne trouve rien, c'est sans doute par manque de volonté.

Finalement, même s'il fourmille un peu trop d'OVNI (je n'ai pas mentionné les encarts sur Vallée et Hynek), ce dossier a le mérite d'exister et de ne pas raconter trop de bêtises.



J'ai visité en tant que touriste la station de radioastronomie de Nançay. Le guide semblait fort compétent et a su avec talent expliquer ce qu'est une onde radio... Il a décrit en long, en large le radiotélescope d'Arécibo sans le nommer... se réjouissant presque de sa disparition en 2011 "Nançay redeviendra le 3ième plus grand instrument au monde." Etrange comportement chauvin... Et la science dans tout ça ?

Cependant, lorsqu'une personne (pas moi), lui a posé une question sur SETI, il était totalement à côté de la plaque.
Il a évoqué le film "Contact" et a comparé Elie Arroway à Jill Tarter en disant qu'elle était venue à Nançay dans le passé... (ce qui est vrai) mais que maintenant, plus personne ne s'intéressait à SETI à part un riche américain qui envoyait des signaux.

Je ne voulais pas intervenir, mais là... C'était un peu gros... Le SETI Institute avec la centaine de scientifiques était-il "un riche américain" ? Je lui ai expliqué qu'il s'agissait du personnel de la NASA qui continuait activement des recherches.

Je ne lui ai pas dit que Jill Tarter viendrait peut-être à Nançay le 26 septembre prochain, justement pour visiter le radiotélescope d'un point de vue technique et voir comment il pourrait être utilisé pour SETI.

Et l'Université de Berkeley avec le logiciel BOINC et le projet SERENDIP ?

Et la SETI League ? La Planetary Society ?

Et les Russes ? Les Argentins ?

Le Congrès de Septembre permettra peut-être aux français de se rendre compte que SETI est bien vivant et ne se résume pas aux écoutes de François Biraud et Jill Tarter à Nançay.

Espérons...

Commentaires

Articles les plus consultés