Valenciennes

Ce matin, la pluie était encore présente...

Nous avons donc profité un peu de la chambre en jouant à Halli-Galli et en regardant un peu la TV cachée dans un meuble.




Nous avons pris le train à Lille-Flandre pour Valenciennes. Nous n'avions pas de statue à voir, mais l'ENSIMEV, "mon" école d'ingénieur devenue ENSIAME depuis.

Nous avons trouvé un peu de soleil en arrivant... Je n'avais jamais remarqué à quel point la gare de Valenciennes ressemblait à celle de Bourg-en-Bresse, du moins à l'intérieur.



Le tramway n'existait pas en 1995 lorsque j'étais étudiante. Nous avons marché jusqu'au centre-ville. Sonia cherchait des aires de jeux... Rien à l'horizon... Il me semblait qu'il existait quelque chose dans le parc de la Rhonnelle, un vague souvenir de St Nicolas avec beaucoup d'enfants testant leurs nouveaux jouets.

Il s'est remis à pleuvoir. Nous nous sommes réfugiées dans une boutique le temps de manger un sandwich. En attendant le tram, nous avons fait les soldes : bonnet de laine et vêtements à longues manches.

Le tram est passé devant un hangar "Caval Kid".



C'est la piscine à balles de Quick, en trois fois plus haut et en mille fois plus bruyant.





Après deux heures passées à l'abri et dans le bruit, nous avons repris le tramway pour l'université.

L'ENSIAME se trouve juste à côté de l'arrêt "Moriamez Recherche".



Nous avons pu visiter l'intérieur... Cela n'a pas beaucoup changé... Ah les souvenirs de travaux pratiques de mécanique des fluides ou d'automatique (l'ascenseur est toujours là) !



Nous nous sommes un peu promenées dans la ville, sans rencontrer le moindre toboggan, mais qu'importe.



Au retour, nous sommes passées devant une gare au nom extraordinaire : Templeuve

Commentaires

Articles les plus consultés