Un roman pour l'été ?

Hier soir, une libraire m'a proposé "Vous ne voulez pas un roman pour l'été ? Celui-là est très bien." Je me suis empressée d'oublier le titre de l'histoire d'amour qu'elle avait à refourguer pour repartir avec un DVD au titre étonnant Maya l'abeille et les extraterrestres et quelques livres pour enfants (Il ne nous manque plus que Madame Tout-va-bien et Madame Chipie pour avoir toute la collection).

Un roman pour l'été ? J'ai plein de choses à lire... et je n'ai pas le temps. En fait, c'est certainement que je ne le prends pas. Là, au lieu d'écrire ce post, je devrais être en train de terminer Fiction, qui m'attend sur mon lit.
Au pied de mon lit, il y a au moins deux autre ouvrages des Moutons électriques qu'il faut que je lise... mais qui attendront.
J'ai lu la préface du recueil d'Alain Bergeron et j'ai vraiment envie de lire la suite. Il y a toujours celui de Michel Jeury débuté en mars dernier.

Le problème, c'est que les derniers jours, voilà ce que j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres :



Contrairement au journal municipal qui se survole, la lecture du Phare nécessite plus d'attention. Il y a par exemple à la fin du numéro 36 un conte africain intitulé La trappe à souris qui répond à la question que beaucoup se sont posés en ce mois de mai : pourquoi les manifs ne fonctionnent pas ? Pourquoi ne pas refaire 68 ?
Il y a tellement de sujets de mécontentement, de piège-à-souris que l'on ne parvient pas à se mobiliser pour la cause voisine de notre voisin... et ça nous retombe dessus.

Le site ActuSF a mis en lignes quelques nouvelles. Ce sont des petits bijoux qui en plus se lisent vite. Mais le malaise actuel est bien présent. La nouvelle Miin de Thomas Day... c'était de la science-fiction en 2007. On a entendu quelques vagues protestations contre la création du ministère de l'identité nationale pendant la campagne électorale.
Le hic, c'est que ce n'est plus de la SF. Des sans-papiers sont morts lors d'arrestations et on finit presque par trouver cela banal (lorsque l'on est informé). Mais pourquoi a-t-il sauté de la fenêtre cet idiot ? Pourquoi s'est-il jeté dans l'eau ?

Je vais garder L'Astronomie pour le sac de plage, ou éventuellement les arrêts de bus. , du moins, quand j'aurais fini celui du mois de mai et assimilé l'article de Cirkovic intitulé Against the Empire. Il faudrait que je prenne le temps de le résumer et éventuellement de (re)lire Diaspora de Greg Egan.

Mais comment André fait-il ? Non seulement il publie et envoie des livres à un rythme qui dépasse celui de mes lectures, mais en plus il en écrit ! Une bibliothèque sans livre sur Dracula ou Frankenstein serait forcément incomplète !
J'utilise assez fréquemment son dictionnaire féérique pour répondre de manière correcte aux questions de Sonia "Maman, c'est quoi un troll ? Une licorne, ça existe ?"

Je ne suis pas certaine de lire le roman de Lea Silhol avant l'hiver... quoiqu'un peu de fantasy, ça serait pas mal comme roman pour l'été ! En tous cas, les photos sont magnifiques !

Commentaires

Articles les plus consultés