Tant qu'il y a de la vie...


Le lundi de Pâques, nous avons eu la surprise de constater l'apparition de deux oeufs sur le balcon. Ils n'étaient pas en chocolat... La bac contenait à l'origine des graines de monnaie du pape et quelques branches de lierre.

Faut-il les détruire ou les laisser ? Sans aucun nid, sans aucun abris, je me suis dit qu'ils avaient peu de chance d'éclore. Un beau pigeon s'est installé dessus. Pendant tout le mois d'avril, il n'en a à peine bougé. Je n'ai pas entendu non plus de roucoulement et n'ai pas vu de saletés autour. Bref, il n'y avait pas de désagrément.
Sonia faisant pression pour avoir des "bébés pigeons", nous avons laissé les oeufs.

Il y a eu de l'orage hier soir, il faisait 8°C ce matin.

Quelle surprise de voir ce midi deux bébés !

Nous les avons baptisé Sarko et Ségo.

Commentaires

Liberterrien a dit…
Incroyable Elisabeth ! Belle histoire.
Fred

Articles les plus consultés