SETI@HOME version 8

Début janvier, est sortie la version 8 de SETI@HOME. Grâce aux libristes et à Sébastien de l'Alliance Francophone, j'ai pu avoir des graphiques sous Ubuntu... Merci à eux !



Les données viennent-elles d'Arecibo ? 

Mais pourquoi avoir les graphiques ? Outre le côté zen des courbes qui défilent, on peut voir d'où viennent les données. Ici, elles ont été enregistrées le 14 juillet 2011 à 3h40. 

L'information se trouve aussi dans un fichier texte quelque-part dans le dossier /var/lib/boinc-client/projects/setiathome.berkeley.edu/ mais c'est moins pratique (et ça ne permet pas d'illustrer un billet de blog)

Thu Jul 14 03:40:01 2011
 
    14
    Arecibo 1.4GHz Array, Beam 5, Pol 1
    0.0500000007
    1420
    18.3538056
    -66.7552222
    497
    168
Le 20 juillet 2015, a été lancé le projet BreakThrough Listen. La version 8 de SETI@HOME pourra analyser des données venant de Green Bank où d'autres observatoires.

La tête dans les étoiles

Les graphiques montrent aussi quelle zone est observée. Toujours sous Linux, le logiciel libre Stellarium permet de regarder ce qui se trouve à  19h d'ascension droite et 16° de déclinaison. On n'est pas loin d'Altaïr !



Et si on changeait les données ?

La semaine dernière, Franck Menant m'a demandé quels étaient les risques de piratage, ou du moins de modification des résultats. Je pourrais effectivement modifier les fichiers textes. Cependant, je peux voir quels ordinateurs ont crunché sur cette tâche. Je ne suis pas seule ! Et l'autre est sous Windows. 


On peut s'abonner au Podcast, ou télécharger le mp3 de l'émission "A toi les étoiles". 



Commentaires

Articles les plus consultés