Astronomie aux Ulis

Hier soir, il n'y avait qu'une étoile visible à l’œil nu depuis le balcon donnant au sud : Altaïr.

En revanche, j'ai vu une nouvelle PLNI (Pollution lumineuse non identifiée).


En changeant l'objectif de l'appareil photo, je me suis rendue compte que ce nouveau bâtiment n'avait pas une architecture nécessitant des projecteurs pour qu'on puisse l'admirer à minuit.


Plein feu sur le centre commercial, plus d'une heure après la fermeture de Carrefour. Il semble y avoir des travaux, mais est-ce une raison pour polluer autant le ciel ?


L'association CœurZéGeste cherche un local... Elle ne vient en aide aux plus démunis qu'avec des dons (et n'accepte pas d'argent). Jusqu'ici, c'est la mairie qui l'hébergeait sur une passerelle dont la destruction est prévue depuis longtemps. Certes, tout n'était pas gratuit, puisque la municipalité payait les charges.

Cependant, quand on voit comment les écoles sont éclairées, - même quand il n'y a aucun instituteur bourré chantant du Gilbert Montagné à 3 h du matin- , on se dit que l'électricité ne doit pas représenter beaucoup dans les finances municipales. Peut-être parce que tout cela est reporté sur nos impôts locaux ?


A cela s'ajoutent la mise en lumière phallique des Avelines et de la Daunière du plasticien lumière Yann Kersale  dans le cadre du projet "Cœur de Ville" responsable de la destruction du local CoeurZéGeste.

Commentaires

Articles les plus consultés