Philae en vedette

Le 11 novembre 2014, Philae a atterri sur la comète 67P. A l'université Paris-Sud, l'IAS avait réussi à réveiller un enthousiasme juvénile chez la plupart des chercheurs et enfants présents pour la retransmission en direct. 

Sept mois plus tard, l'intérêt pour la comète n'a pas disparu. Au salon du Bourget, les visiteurs font le tour de 67 P Churyumov Gerasimenko, commentent, regardent les drapeaux...




Le 13 juin dernier, l'atterrisseur Philae a pu envoyer un court message à la Terre, comme nous le raconte le CNES.


Des maquettes de l'atterrisseur ont suscité l'admiration des passionnés sur les stand de du CNES et de l'ESA.



Sur le stand de l'ESA, l'astronaute Thomas Pesquet a eu du mal à s'éclipser après son interview. Il ne s'envolera qu'en 2016, mais croulait déjà sous les demandes d'autographes.

Chacun pouvait également examiner l'état de l'IXV après son vol spatial du 11 février dernier, et son retour le 12.

Le rêve spatial était bel est bien présent sur ce salon, preuve que l'Europe peut apporter de l'espoir à tous et sait trouver les budgets pour changer le monde. Alors, pourquoi imposer l'austérité et refuser d'aider la Grèce ?

Commentaires

Articles les plus consultés