Le changement c'est maintenant.

Aux Ulis, il y a Jean (Marie) qui rit et Jean (Vincent) qui pleure, même si tous deux sont élus conseillers municipaux et qu'aucun des deux n'est élu à la CAPS. Force est de constater que "Paroles Ulissiennes" a stratégiquement bien joué en s'alliant à la liste de notre nouveau maire, Françoise Marhuenda. J'espère qu'elle et ses tout nouveaux conseillers sauront maintenir la ville dans son fragile équilibre et que vivre aux Ulis sera toujours aussi agréable dans six ans.



J'imagine qu'il faudra attendre quelque temps avant de voir le changement sur la ville. En tous cas, aujourd'hui, à cause des travaux, on ne circulait pas au centre-ville. Même si la CAPS avait prévenu d'un changement de parcours, nombre d'usagers des transports en commun n'avaient pas eu l'information, et étaient perdus...


Hier matin, la tension était palpable sur le marché. Les commerçants s'imposaient de ne pas parler politique afin de ne pas perdre de clients. Beaucoup ne sont pas des Ulis et regrettaient de ne pas avoir été invités à l'inauguration de la nouvelle place du marché. C'est sans doute cette somme de petits griefs, contre Sonia Dahou, contre les dysfonctionnements de certains services municipaux, contre des partis politiques de la gauche rassemblée, voire contre une communauté, qui ont fait que 4036 ulissiens aient voté pour François Marhuenda et seulement 3019 pour Sonia Dahou.


Tous les débats ne sont pas clos, avec la fin de la campagne. La ville est-elle a droite ? La liste qui a gagné a une étiquette LDVG, mais Françoise Marhuenda a un parcours plutôt à droite, ex Secrétaire de la Section RPR locale, elle fut, aux régionales 2010, colistière de Nicolas Dupont-Aignan (fondateur  du mouvement souverainiste Debout la République auquel des responsables du Front National ont été appelés à adhérer).

Espérons que ces accointances-là sont du passé et que les monstres ne reviendront pas de si tôt aux Ulis !

 La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que Sonia Dahou, Babacar Fall et Hervé Lefort soient élus à la CAPS (je ne connais pas les autres). Les vrais changements se situeront sans doute plus au niveau du plateau de Saclay qu'à la municipalité des Ulis dans les six prochaines années.

Commentaires

Hélia a dit…
Personnellement je ne crois pas au changement en 4 ans surtout passé un certain âge mais soit. Dupont-Aignan clairement de droite se distingue aussi par son refus de l'Europe (point commun avec le MRC).

Je trouve votre analyse très juste sur cette somme de petits détails qui ont fait perdre la mairie à l'équipe sortante. J'y ajouterai une rentrée scolaire ratée avec les cantines, cette histoire de directeur de cabinet qu'elles qu'en soit les raisons.

Je ne vous rejoins pas sur le dernier point. La prise en charge des enfants hors temps scolaire reste du ressort des communes (et plus encore depuis la réforme Peillon). Et là il y a clairement des arbitrages budgétaires qui peuvent aller dans le sens du bien commun et des foyers qui ont le plus besoin ou dans celui de "ceux dont les deux parents travaillent". Cette deuxième option est me semble-t-il l'avis de Mme Marhuenda.
Nc Ko a dit…
Bockel quitte le PS pour travailler avec Sarkozy, c'est un traître, il a retourné sa veste, il ne pourra jamais revenir...

Marhuenda quitte la droite pour rejoindre le MRC c'est une traitresse, personne en politique ne peut changer de bord aussi facilement...

Y a pas comme une petite incohérence dans tout ça ?

Articles les plus consultés