Jeu d'échec scolaire...

Grand Corps Malade était en concert à Boris Vian samedi dernier. La salle était pleine, avec beaucoup d'Ulissiens... même s'il y avait très peu de gens de la Daunière. Que retenir, si ce n'est l'ambiance chaleureuse, peut-être un peu tendue au début. Après cette chanson, grand silence... Elle date de quelques années, mais c'est terrible de voir que l'on en est toujours là :
Il n'y a pas d'éducation nationale, mais que des moyens de survie locaux..

Au milieu des tours, il y a trop de pions dans le jeu d'échec scolaire, Ne laissons pas nos rois devenir fous dans des défaites spectaculaires...
Il connait bien les Ulis, puisqu'il a fait ses études à la faculté d'Orsay. Étrangement, quand il a demandé s'il y avait des gens de la Daunière, peu ont répondu... Et pour cause...

Il y a eu plus de trois rappels... Le concert s'est terminé dans une ambiance extraordinaire, un peu comme dans mariage de clip Inch'Allah.
D'ailleurs le marié faisait la première partie... Mais qui a retenu son nom ?

Commentaires

Olivier Zoulou a dit…
Yassim, ... non ???

Articles les plus consultés