Sciences et médias...

De pauvres rats ont beaucoup fait parler d'eux ces derniers temps...

Au départ, il y a un article scientifique :
Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize

Il est écrit par des personnes de l'université de Caen (a,c) et de l'université de Vérone en Italie (b) : 
Gilles-Eric Séralini a, Emilie Clair a, Robin Mesnage a, Steeve Gress a, Nicolas Defarge a, Manuela Malatesta b, Didier Hennequin c, Joël Spiroux de Vendômois a.

Il a été accepté par une revue scientifique, Food and Chemical Toxicology, qui d'habitude vend les fichiers pdf à plus de 30$.

L'article de Gilles-Eric Séralini est disponible gratuitement sur internet, tout le monde peut le lire, mais peu l'ont fait.
En revanche, ce que tout le monde a vu, ce sont les photos des rats avec des tumeurs (JKL de la figure3). Étrangement, la presse n'a pas beaucoup montré le foie... ni les images du microscope...
Or, même les rats qui n'ont pas mangé de maïs OGM ont des tumeurs, mais plus tard...




 On n'a pas vu les courbes non plus... Suite à une discussion avec un éminent collègue, le Dr Dominique Béroule, celui me montra une copie d'une lettre qu'il a envoyée à l'académie des sciences...

Elle se terminait par les figures ci-dessous, qui me semblent être un bon compromis entre les images choc présentées par les médias, et l'article que je n'ai pas pris le temps de lire non plus.

Avant de lire l'article, il faut que je profite du numéro 10 du volume 12 de la revue Astrobiology, disponible gratuitement. Ca va comme excuse ?

Commentaires

JLM a dit…
les rats étant omnivores et sensibles à leur alimentation,peut-être serait-il préférable d'utiliser des poules et des poulets pour tester le¨s maïs OGM.
en profiter pour tester aussi les oeufs fécondés dans des couveuses soumises à des rayonnements magnétiques comme les fréquences utilisées par les opérateurs téléphoniques(2 problèmes différents mais on ferait d'une pierre 2 coups)

Articles les plus consultés