Notre père...

Ce week-end, c'était la fête des pères. Je mesure aujourd'hui ma chance d'en avoir un formidable...

Je connais bien sûr plein d'autres pères extraordinaires, qui batissent un avenir pour leurs filles, leurs garçons, sans discrination. Et à côté de cela, il y a quelques catastrophes, comme celui qui interdit à sa fille d'adresser la parole à un garçon de son âge (10 ans) ; cette jeune fille traitant ses copines de putes dès qu'elles parlent à un de leurs camarades de classe, ne serait-ce que pour demander un crayon. Au moins, ce père-là est présent.
Un autre père vient de me re-demander un document que je lui ai déjà envoyé... Un père ne devrait-il pas être responsable et ne jamais se séparer des maigres bouts de papier qui attestent ce statut ? Peut-on donner la vie à un enfant et oublier celui-ci pendant 10 ans ? Revenir puis abandonner de nouveau cet enfant trois mois plus tard, en prenant l'avion en cachette, sans dire au-revoir ?


A 17h45, j'ai reçu un message me disant :
excuses-moi et pardonnes une fois pour tout; tourne la page .
Et bien sûr, cela m'a mise hors de moi... Je n'ai pu que répondre, en envoyant tout de même le document désiré. (Je suis trop bonne poire, un jour je vais le regretter)

Tu me demandes de pardonner. Je ne suis pas le bon Dieu. Adresse-toi à lui pour les prières, mais ne compte pas sur moi pour oublier, tourner une page sans raison. Je te jugerai à tes actes, à ta loyauté, à ta sincérité... 


C'est à se demander s'il ne me prend pas pour une de ces vieilles catholes, qui pulullent à Lyon. Mais non, je ne déprime pas, je bloggue... Lui m'a dit "je ne déprime pas, je prie", ce qui m'avait fait hurler de rire à l'époque. Là, ce serait bien qu'il arrête de croire au père noël... Pour être père, ne faut-il pas commencer par grandir, ou du moins couper le cordon ombilical ?
Rikiki pousse-pousse ton père s'ra condamné pendant six mois ou plus à mettre des cadeaux dans les paquets de bonux... Non, ça l'obligerait à travailler alors qu'il attend que tu lui paies sa retraite... Eventuellement pourrait-il faire du porte à porte dans les igloos en Alaska. Demander la charité, c'est plus simple ! Mais ce n'est pas ce que j'appelle de la loyauté et de la sincérité !

Commentaires

Articles les plus consultés