Je suis une pafinie !

J'ai tendance à m'éparpiller, à ne pas finir ce que je commence, à parler de plein de choses qui n'ont rien à voir en même temps (surtout dans ce blog).

Par exemple, je n'ai pas encore dit que Cirsa était sortie de son nid le 4 décembre dernier.


Mais que je n'avais aucune idée de la manière dont ce carton avait pu atterrir contre le mur le 5 décembre.




Bon, j'essaie de me soigner, par exemple en faisant du Scrum avec des post-it partout. Le hic, c'est que la colonne "en cours, commencé" est toujours très remplie de choses aussi importantes qu'un scoubidou. La colonne "à faire" contient un certain nombre de tâches ménagères, toutes vers le bas, car moins importantes que le dessin non colorié d'une rosace.

Hier, ma fille m'a emmené voir un extraordinaire dessin-animé : le Tableau (le post-it était tout en haut de la colonne "à faire").



On y retrouve des odieux 1%, les toupins, dans leur château. Les indignés, ce sont les "pafinis" et les "reufs" qui n'ont pas le droit d'être dans le château. A la recherche du peintre, les pafinis et les reufs, trouvent de la peinture et se finissent eux-mêmes, ce qui leur vaut l'admiration des toupins.

Quelle liberté de ne pas dépendre du peintre ! Il y a énormément de choses à voir dans cette magnifique animation ! Elle m'a rappelé Flatland. Les personnages sortent de leur tableau, en visitent d'autres. C'est vraiment pour tous les âges.

Je suis une pafinie, et finalement, je l'assume, surtout parce que j'ai presque fini de lire un merveilleux "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre. Pour être efficace, j'ai besoin de faire plein de choses en même temps, à cause de mon cerveau droit. Donc forcément, je ne termine pas tout, mais ce n'est pas si grave.


Cela n'a rien à voir avec les bébés pigeons ou les pafinis, mais je vais terminer ce billet (si, si, il est 23h33, il faut bien s'arrêter un jour) par une pensée pour les copains lyonnais, ceux de la gang, Jo, etc...
Bonne fête des lumières !

Commentaires

JLM a dit…
Le tableau

1% d'Odieux,c'est vraiment du cinéma !

Articles les plus consultés