Positivons !

Je suis rarement inquiète avant une réunion. La première des raisons est que tout est décidé bien avant, tout a été envoyé par email, tout est prêt. Éventuellement, la source d'inquiétude peut être l'heure de fin de la réunion (sauf pour l'APEX Ulis, où c'est le jour de fin qui peut compter... mais je ne suis jamais restée après minuit) !

Cependant, aujourd'hui, il y avait un léger stress. Tout d'abord, parce que lorsque je suis en réunion avec des commerciaux, en général, ils ont quelque chose à vendre. Là, c'était le contraire.
Depuis ce matin, une chanson me trottait dans la tête : on demande pas la Lune.

J’ai demandé à la lune,
la France veut elle encore de moi ?
Elle m’a dit j’ai pas l’habitude
de m’occuper des cas comme ça

D'ailleurs, que demande-t-on ? Que des gens ne se retrouvent pas à l'autre bout de l'île de France demain. Mais qui ? Ceux que nous avions rencontré, c'est-à-dire principalement des familles dont les enfants sont scolarisés.


La bonne nouvelle est que nous avons obtenu qu'effectivement, les enfants puissent terminer l'année scolaire dans de bonnes conditions. Ca donne deux mois ! Encore faut-il rapidement avoir les noms des familles concernées et préparer ce qu'il adviendra après... Nous avons une dizaine de jours pour fournir au SAMU Social un document indiquant :
- le lieu de travail des adultes
- le nombre d'enfants scolarisés
- le souhait de lieu de résidence

La mauvaise nouvelle est que d'autres devront sans doute faire leur valise dans une dizaine de jours. Mais là aussi, il sera important que les démarches déjà accomplies, par exemple au niveau de la préfecture de l'Essonne, ne soient pas à jeter à la poubelle pour tout recommencer à zéro.

Toutes les familles rencontrées nous ont dit qu'elles ne voulaient pas déménager pour un autre hébergement temporaire. Certaines ont déposé un dossier DALO. Et pourquoi pas passer par Solibail ?

Il faut voir le bon côté des choses. Les associations ont eu raison de réagir vite.
En revanche, il demeure quelques points d'ombre, par exemple nous avons eu confirmation (non officielle) qu'il était impossible d'inscrire son enfant à la crèche quand on est ainsi logé.

Bob aura eu un peu de répit... De quoi regarder tranquillement la vie de Brian sur Arte. J'aurai toujours une dette envers le professeur Duglo Bulle qui m'a fait découvrir les Monty Python !

Commentaires

JLM a dit…
J'ai fait un tour sur le sitedes Ulis (sans y!)
La Gauche Unie pour l'Avenir!
Et bien ,Bob,il n'a pas d'Avenir!
Et pis c'est tout!
Elisabeth a dit…
Hier, j'ai rencontré Bob... qui a redoublé son CP. Je ne suis pas certaine que changer d'école l'aide beaucoup à ne pas être en échec scolaire.
JLM a dit…
J'espère que la Gauche Unie n'est pas trop bobo.
A voir le trombinoscope,on peut l'espérer.
A la place de la maman de Bob je contacterai directement le conseiller chargé de l'enfance(voir le site des mairie des ulis)
Un peu d'espoir pour les gens qui ont la tête sous l'eau,le caca flotte,et je me demande parfois s'il ne vaut mieux pas rester la tête sous l'eau lorsque l'on n'a pas à mener des combats sportifs,politiques,professionnels,etc,etc

Articles les plus consultés