Deux tiers

Guéant aurait dit :
"les deux tiers de l'échec scolaire" touchent "les enfants d'immigrés".

C'est totalement faux. Si l'on part du principe que nous sommes tous des enfants d'immigrés, 100% de l'échec scolaire touche les enfants d'immigrés.

Et qu'est-ce que l'échec scolaire ? Le fait de ne pas réussir les évaluations de CE1 ou de CM2 ? Or celles-ci ne jugent que les compétences en math et en français, et encore d'une manière binaire.

Si l'on regarde l'article 29 de la CIDE, à propos de l'éducation, il dit :
1. Les États parties conviennent que l'éducation de l'enfant doit viser à :
a) Favoriser l'épanouissement de la personnalité de l'enfant et le développement de ses dons et des ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités ;
b) Inculquer à l'enfant le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, et des principes consacrés dans la Charte des Nations Unies ;
c) Inculquer à l'enfant le respect de ses parents, de son identité, de sa langue et de ses valeurs culturelles, ainsi que le respect des valeurs nationales du pays dans lequel il vit, du pays duquel il peut être originaire et des civilisations différentes de la sienne ;

Qui peut juger qu'un enfant qui parle et écrit plusieurs langues, connait plusieurs pays, est en échec scolaire ?

Est-ce que l'échec, ce ne serait pas plutôt celui de l'éducation nationale, incapable de s'adapter aux situations individuelles ? Manque de personnel ? Manque de formation ? L'enseignant ne sait gérer qu'un groupe de 30 enfants qui doivent se fondre pour n'être qu'un seul, d'un niveau moyen, avançant à une vitesse moyenne. On met à l'index l'enfant qui avance plus vite ou celui qui a besoin de plus de temps.

On juge en mettant des 0 et des 1, comme si la connaissance était quelque chose de binaire.

En tous cas, monsieur Guéant, pour ce qui est du "respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, et des principes consacrés dans la Charte des Nations Unies", c'est NA... Non Acquis...

Commentaires

JLM a dit…
"les deux tiers de l'échec scolaire" touchent "les enfants d'immigrés
sic
décryptage:
On va avoir des problèmes de trésorerie,vu que l'on ne "touchera" plus rien de Khadafi.
Par exemple.
Ce sont les "subtilités " de la laïque politique française,c'est pourquoi,certains ,de droite comme de gauche,se "plantent" lamentablement lorsqu'ils séjournent à l'étranger,pour ne citer personne...c'est là le hic !
JLM a dit…
Est-ce que l'échec, ce ne serait pas plutôt celui de l'éducation nationale, incapable de s'adapter aux situations individuelles ?
sic
NON,c'est la réussite de l'Education Nationale qui a pris le dessus de l'Ecole Publique assise sur la loi de 1905,qui éluda l'Edit de Nantes (13 avril 1598,soit dit en passant !!!)
Travaiillant dans le privé,rare sont les salariés qui l'appliquent,l'encadrement et les syndicats dits majoritaires préférant "la paix sociale" aux conflits très durs comme ceux entre la CGT et de la CGT.U par exemple qui avait comme mot d'ordre:
hauts les coeurs et vive le 1er mai.
Je le rappelle parce que ce soir doit passer un film à la télé:
"bas les coeurs" (?) tiens donc!

Articles les plus consultés