N'enterrez pas SETI !

SETI serait "mort" à l'âge de 51 ans ? C'est ce que l'on pourrait croire en lisant divers articles que je ne citerai pas.

Ces articles ne concernent qu'un radiotélescope, Allen Telescope Array (ATA), qui a débuté ses observations en 2007.


L'ATA est en hibernation. Les 42 antennes sont toujours là. Le SETI Institute est chargé du financement de la construction (et au départ, 350 antennes étaient prévues), tandis que l'Observatoire Radio Hart Creek est géré par le Radio Astronomy Lab de l'université de Berkeley qui finançait donc les opérations et ne le peut plus.

Heureusement, SETI, ce n'est pas que le SETI Institue, organisme américain. Par exemple, en 2010, pour célébrer le projet Ozma de Franck Drake, sur 5 continents, dans 13 pays, 19 instituts de recherche se sont réunis dans un grand projet baptisé Dorothy, du nom de la fillette dans Le magicien d'Oz.


Le logiciel BOINC n'est pas en hibernation non plus. Des millions d'ordinateurs à travers le monde analysent des données dans le cadre de SETI@HOME et de nombreux autres projets scientifiques.


Plus les technologies progressent plus SETI peut être efficace. Par exemple, l'ordinateur utilisé par la plupart des lecteurs de ce blog est plus puissant que celui utilisé par F. Drake en 1959.
Le nombre de canaux des radiotélescopes a aussi suivi une évolution similaire à celle de l'informatique.


D'autre part, les activités du SETI Institute ne se limitent pas à l'ATA. Il suffit de visiter le site http://www.seti.org pour s'en rendre compte !

SETI n'est pas mort ! Merci aussi à Futura Sciences pour cette brève !

Commentaires

Elisabeth a dit…
Je viens de rédiger un article plus complet ici :

http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/evenements/un-projet-seti-en-hibernation/
JLM a dit…
Obama vous a pris au mot!

Articles les plus consultés