Saveurs d'hiver enneigées

A l'heure où le FN joue la carte de l'islamophobie et ou l'UMP en profite pour ressortir le débat sur l'identité nationale, quel plaisir de retrouver son identité Ulissienne, celle que partagent tous les enfants ayant grandi ici à travers d'une journée pas comme les autres.

Tout a commencé par un spectacle, gratuit, enfin presque, puisqu'il fallait apporter une confiserie de Noël.  Sur un grand écran, on voyait des animations. Deux comédiens sur scène faisaient le bruitage !

Ah que j'aimerais pouvoir imiter le ver de terre ! Les tout petits comme les adultes y ont trouvé leur compte.  Une fois sortis du théâtre, les enfants se voient offrir papillotes, clémentines, crêpes, etc... par les associations de la ville, tandis que les parents apprécient le vin chaud ou les marrons.
Il y avait même du gloubiboulga !


Au delà de cet univers enchanteur en plein coeur de la ville, le souvenir le plus marquant de "Saveurs d'Hiver", celui qui ne s'oublie pas avec les années, c'est sans doute le feu d'artifice. Cette année, il s'est déroulé sous une tempête de neige, l'année dernière les enfants faisaient de la luge dans le parc en le regardant... Attendre la lumière devant un thermomètre qui affiche entre -2 et 2°C, que du bonheur !

C'est mieux que la fête des lumières à Lyon, car il n'y a pas de côté religieux. On fête l'hiver et les bonnes choses qu'il apporte. Il est vrai que plusieurs fois ces dernières semaines, j'ai entendu que Noël c'était avant tout commercial, et pas religieux du tout.

L'auteur de science-fiction Neil Gaiman, raconte qu'il voulait un sapin quand il était petit et que ses parents, juifs, lui refusaient. Ma fille est rentrée un soir d'école en fredonnant "Silent Night". Je lui ai demandé où elle avait appris ça, en lui disant que j'avais appris la version française, "Douce nuit" au catéchisme. Elle me répond "à l'école, pendant les leçons d'anglais".



Cela fait-il partie de la culture anglo-saxonne ? Est-ce une entaille à la laïcité ?
Je me suis dit que j'attendrai avant de mettre un mot à l'enseignante, que globalement, c'était plutôt bien que ma fille connaisse "Silent Night", même si "Jingle Bells" aurait été plus approprié.

Allait-elle leur traduire le second couplet ?

Heavenly hosts sing Alleluia!
Christ, the Saviour is born


Les hôtes célestes chantent Alleluia
Christ, le sauveur est né.

Allait-elle leur expliquer le concept de Virgin Mother du premier couplet ?

Finalement, ils n'ont appris que le premier couplet, et sans avoir la traduction des paroles. Il faut préserver l'innocence de ces chers petits anges !

Commentaires

JLM a dit…
d'olivia à bloody olive...
http://www.marianne2.fr/Bloody-Olive-le-crime-etait-presque-parfait_a200853.html
Lily a dit…
Merci pour cette belle page de Noël :D

Articles les plus consultés