Citoyenneté


Dans le cadre de la semaine de la citoyenneté aux Ulis, le conteur Gabriel Kinsa a captivé les enfants pendant une bonne heure sous un chapiteau ce soir.

Une tortue, une girafe, un lion, un génie, des musiciens en herbe sont montés sur scène, le temps d'une leçon de théâtre qui a amusé et enthousiasmé les petits comme leurs parents.

Sous ce même chapiteau, deux expositions méritent que l'on s'y arrête. L'une est organisée par les petits débrouillards. On y voit de nombreuses affiches qui interrogent sur la science et la démocratie : le doute, une fierté légitime; l'illettré est un citoyen méprisé, etc, etc...


La seconde exposition relate les parcours de femmes africaines en France. De nombreux sujets sont abordés à travers de portraits de jeunes filles diplômées, de mamans qui se retrouvent dans des PMI pour masser leurs bébés ou participent à des lectures de contes dans les écoles ou encore femmes fortes qui luttent contre l'excision ou l'illétrisme.

Il y a aussi quelques photos de la ville des Ulis. On y voit un champ en 1950 et des immeubles qui poussent au milieu de la gadoue en 1970... Aujourd'hui, les immeubles poussent toujours alors que d'autres sont détruits. Serait-ce un éternel recommencement ?

Commentaires

JLM a dit…
bonjour,
Lorsque l'on évoque la citoyenneté,ne jamais oublier la concitoyenneté,principe de laïcité oblige,c'est tout simple et ça évite tours et détours de l'esprit.

Articles les plus consultés