Lettre au préfet

Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture de l'Essonne,

Ingénieur en informatique au CNRS, je souhaite attirer votre attention sur la situation d'Achraf El Ouanzi, étudiant en mathématiques à l'université d'Orsay.

Les mathématiques, comme l'informatique et plus généralement les sciences nécessitent des échanges internationaux. Je suis allée à Rabat au Maroc dans le cadre d'une école organisée par le Centre de Calcul de l'IN2P3 en 2001, pour me former sur le langage informatique XML.
Malgré des conditions financières difficiles, Achraf est venu à Orsay, attiré par le prestige de l'Université Française. Il me semble injuste d'enfermer pendant plus de 15 jours un étudiant qui demande avant tout à apprendre, pour ensuite devenir professeur dans son pays.

Quel mal y a-t-il à cela ?

Je ne doute pas de la complexité de l'administration française et en particulier de celle de la législation concernant le droit de séjour des étrangers. J'avoue ne pas comprendre pourquoi vous ne permettez pas à Achraf de poursuivre ses études en ne lui délivrant pas de papiers. Pourriez-vous me l'expliquer ?

A l'heure où la France s'interroge sur son identité nationale, sachez que les scientifiques ne se posent pas de questions sur ce qui les identifie à travers le monde : une soif de connaissance, un désir de partager leur savoir et souvent un langage commun, qu'il s'agisse d'équations mathématiques, d'XML ou de C++.

Je fais partie des gens qui ont manifesté devant le CRA de Palaiseau le 20 janvier et le 28 janvier dernier. Au cas où vous n'ayez pas eu l'occasion de lire les articles de la presse ou de visionner les reportages de Telessonne, vous trouverez ci-joint deux photographies de ces rassemblements. La cinquantaine de personnes devant le CRA mercredi dernier sont les représentants de milliers de citoyens, universitaires ou non, retraités ou petits enfants, qui comme moi ne comprennent pas pourquoi un pays démocratique privilégie la prison à l'éducation.

Je vous prie d'agréer, monsieur le Secrétaire Général, l'expression de mes respectueuses salutations.




Commentaires

Articles les plus consultés