Disneyland

J'ai entendu aux informations que les comptes de DisneyLand plongeaient dans le rouge. Ce n'est pas ma faute ! J'y suis allée pendant les vacances, et j'ai même passé une nuit à l'hôtel essentiellement pour avoir l'impression de passer un week-end dans un ranch.

Bon d'accord, j'ai choisi l'hôtel Cheyenne parce que c'était le moins cher et qu'il y avait une promo (-25%), et non par amour du Far West. Toutefois, ce fut vraiment ce qui a le plus marqué Sonia : les lits superposés, la tente d'indien et le fort.







L'avantage de loger à côté est de pouvoir rester tard le soir. Et effectivement, Disneyland la nuit a quelque chose de magique.

Tout d'abord, il n'y a pas ou peu de file d'attente. Nous avons ainsi pu grimper dans un arbre presque pas éclairé.



L'univers d'Aladdin la nuit est réellement féerique.




On n'a pas le droit d'emmener sa nourriture au parc, nous avons donc dépensé 6 euros pour un très mauvais hamburger vers 14h. Le soir, nous avons opté pour un fast-food aux couleurs du roi lion. Pour 12 euros, nous avions un plateau complet avec par exemple du riz et des cuisses de poulets, une salade de fruits, etc...



On y rencontre même des extraterrestres...



Si les visiteurs de Disneyland ne consomment pas, c'est peut-être aussi à cause de la longueur des files d'attente... Pour Pirates des Caraïbes, tout commençait bien. Nous avancions lentement mais sûrement depuis une quarantaine de minutes, quand tout à coup, des gens sont passés et ont annoncé "une interruption pour une durée indéterminée".

Nous avons continué à avancer grâce aux personnes qui abandonnaient et tentaient tant bien que mal de remonter à l'envers la file d'attente vers les issues de secours. Puis nous sommes arrivées à l'intérieur d'un château, juste devant ce décor :



Une bonne vingtaine de minutes plus tard, les issues de secours se sont fermées. On nous a annoncé que des tests étaient en cours et que l'attraction devrait redémarrer d'ici une dizaine de minutes.

Il y a tout de même une invention géniale : le ticket fast-pass. En gros, à 11h, on prend un ticket qui nous indique de revenir à l'attraction entre 17h15 et 17h30. Certes patienter près de 6 heures pour faire le train de la mine, c'est dur pour certains.



Ca laisse le temps de faire le tour de l'attraction dans un bateau nommé Marc Twain. Pour un peu, on croirait que Disney à aussi inventé l'histoire de Tom Sawyer !







Ca laisse le temps d'apprécier le magnifique orange des années 70 de la décoration d'Halloween.



Mais surtout, ça évite de photographier le plafond pendant 1 heure.



Et ça laisse le temps pour une autre file d'attente de 50 minutes.







Mais forcément, pendant que l'on avance à la vitesse d'un escargot, on ne consomme rien, si ce n'est la batterie de l'appareil photo !

Commentaires

Articles les plus consultés