Manifestation


SLR avait donné rendez-vous à 8h30 devant le CNRS pour bloquer le Conseil d'Administration qui devait découper l'organisme en plusieurs instituts.
Je suis arrivée à 10h30. Le CA avait déjà été annulé. Ouf ! Il restait quelques caméras, quelques micros, quelques chercheurs.

C'est la seconde fois dans l'histoire du CNRS qu'un CA est annulé. La première avait été lors de l'occupation allemande en 1940.


Une dame m'a expliqué que la manifestation était déplacée au Ministère de la recherche. Une délégation espérait être entendue. Le rendez-vous était donné à la station "Odéon".

A la terrasse d'un café, j'ai retrouvé une collègue avec laquelle j'ai pris le métro jusqu'à Cardinal Lemoine... C'est plus proche.
Nous sommes arrivées jusqu'à une petite place. Des CRS filtraient le passage. Nous suivions des mamans avec des bambins qui sortaient d'une école voisine... Ils ont dû nous prendre pour des parents !




Arrivées sur la place, devant la cantine du ministère, nous entendions les bruits de la manif en bas de la rue de la Montagne Sainte Geneviève. Un monsieur en imper beige, un talkie-walkie dans la main nous a demandé de quitter la place "Il y a une manifestation". Nous leur avons répondu :
"Ils doivent venir ici, on va les attendre".

Nous nous sommes assises à la terrasse d'un café devant la place... qui était bouclée. Des agents intervenaient auprès de chaque piéton. J'ai pris quelques photos... jusqu'à ce que l'on me demande de ranger l'appareil.



Hum... A-t-on le droit d'interdire de photographier les belles rues de Paris ?

Nous avons ensuite retrouvé les manifestants... et tourné autour du Ministère, toujours bien encadrés. Nous avons marché à reculons... pour symboliser la recherche qui fonctionne à l'envers.

Après la manifestation, j'ai acheté un sandwich dans une boulangerie où CRS et chercheurs faisaient la queue...

J'ai mis quelques photos sur mon site professionnel, même les ratées, mêmes les très floues.

Je ne sais pas ce qui s'est passé... Pourquoi toute cette clarté ? Mauvais réglage de l'appareil ? Nettoyage ? Les blouses blanches semblent radioactives.

Commentaires

Mariane a dit…
Apparement ceux qui parlaient d'occuper le siège du CNRS ont laissé tomber. Provisoirement j'espère. Parce que je crains fort qu'une simple manif soit insuffisante... On passe quelques heures dans la rue, on crie un peu, ensuite on rentre chez soi en espérant se voir à la télé aux infos régionales... C'est mieux que rien mais quand la situation est vraiment grave c'est plus efficace, IMHO, de venir avec son sac de couchage.
Elisabeth a dit…
Il faudra suivre l'actualité sur le site de SLR.

Voir aussi le texte de l'AFP.

-----
COMMUNIQUE DE PRESSE des organisations syndicales du CNRS, le 20 juin 2008
------

Suite au blocage du conseil d'administration du CNRS, le 19 juin 2008, les organisations syndicales soussignées ont rencontré M. Gillet, Directeur de cabinet et Mme Marchand, conseillère aux relations sociales de la ministre, Valérie Pécresse.

Aux questions posées par les représentants du personnel, le ministère a donné les réponses suivantes :

1) Report, au plus tôt à l'automne, du vote du Conseil d'administration du CNRS sur le plan stratégique : pas de réponse à cette question
2) respect de l'autonomie du CNRS et de la concertation au sein de l'organisme (le plan stratégique ne doit pas être dicté par le ministère) : pas de réponse à cette question
3) Organisation, par la ministre, d'une concertation avec les organisations syndicales et les associations sur le dispositif global de la recherche publique (organismes de recherche et établissements d'enseignement supérieur) : une date d'entrevue sera proposée par le ministère lundi 23 juin.

En l'absence de réponse immédiate du ministère sur ces points, les organisations syndicales appellent les personnels à rester mobilisés.

SNTRS-CGT, SNCS-FSU, SGEN-CFDT-Recherche-EPST, SNPTES-UNSA, SUP'RECHERCHE UNSA, SNPREES-FO, SUD-Recherche-EPST

Articles les plus consultés