Un autre monde ?


La maison ouverte a son site !
On y trouve la liste pour les municipales. Ce serait assez facile de la caricaturer en disant ce sont des jeunes... Tout est relatif, certes.
Mais bon, moi qui ai 37 ans, ça me fatigue un peu d'être vue comme une jeune, par des gens qui en ont 20 de plus. Je manque de maturité ? Peut-être... La diplomatie ? C'est vrai que c'est pas mon truc... Quand quelque chose me choque, en général, je le dis (et le blog, est un bon outil pour cela).

Bon d'accord, je suis naïve et fière de l'être, quitte à être déçue par certaines personnes. Par exemple, la politique aux Ulis, je voyais ça comme une bagarre d'idées. Je ne comprenais pas pourquoi certaines personnes qui me semblaient bien sous tout rapport s'était inscrites sur une liste à l'idéologie qui n'était pas la mienne.

Je pensais qu'on ne gagnait rien à être conseiller municipal... Sauf qu'un adjoint au maire, gagne 1000 euros par mois. Alors avec ça, les droits de l'homme, ceux de l'enfant, ça n'a plus d'importance.



Bon, le paragraphe précédent risque de me valoir un email du même type que celui reçu suite à la publication de la lettre au maire. Vous avez dit violence ? Il n'y a qu'à surfer sur le blog de la gauche unie pour avoir un aperçu des coups bas portés. L'aspect malsain est justement que les polémiques ne se font pas publiquement par exemple via un commentaire publiés sur un blog, mais par email que chacun fait suivre en copie plus ou moins cachée. Ce serait trop simple si les citoyens avaient accès aux débats, autrement que par des photocopies de mauvaise qualité expliquant pourquoi le modem ou untel (mort ou vivant) se trouvait sur telle liste.



A quoi bon avoir une étiquette politique, si c'est pour utiliser l'argent du parti pour inonder la population de tracts, alors que dans certains quartiers, on estime que 40% des habitants ne lisent pas ou peu le français. Cependant, la "gauche unie" a frappé un grand coup en mettant la photo de toute l'équipe. Même les enfants s'amusent à reconnaître une voisine ou le papa d'une copine.

Sur le site de la Maison ouverte, on trouve quelques vidéos alter-mondialistes. Existe-t-il un âge au-delà duquel il est impossible de critiquer le FMI ou de rêver à une libre circulation non pas des marchandises mais des hommes ?

J'ai profité des vacances pour débuter la lecture du recueil de nouvelles de Michel Jeury : La vallée du temps profond. La préface de Serge Lehman m'a ramenée dans mon passé. Quand ai-je découvert Jeury ? Je me souviens d'un ami qui m'avait conseillé "Aux étoiles du destin" alors que je découvrais la Science-Fiction. Aujourd'hui, je ne me souviens que de la fusée qui ornait la couverture du livre de poche.
En revanche, je me souviens de F.A.U.S.T., roman de Serge Lehman, où le monde était divisé en deux... Une ville dans les nuages d'où le reste de l'humanité était exclu, à moins d'avoir les bons papiers que l'on ne pouvait se procurer qu'en étant à l'intérieur de la ville. Ecrit en 1995, F.A.U.S.T. se passe en 2095. Serions-nous en avance ?



Serge Lehamn termine sa préface en citant un passage du "Temps incertain" dans lequel Jeury décrit la constellation d'Orion vue de banlieue. Il écrit "même en banlieue parisienne, on peut naviguer aux étoiles".

Je vois très bien Orion depuis mon balcon ! Je viens de recevoir une invitation pour une rencontre CNRS jeunes à Drancy le 5 avril prochain. Dommage, j'ai quelque chose de prévu :-(

Commentaires

Articles les plus consultés