Quand pleuvent les OQTF

Il a neigé ce matin aux Ulis.
Y'a plus de saison, ma bonne dame... En ce moment, certaines feuilles tombent !



La préfecture a en effet examiné certaines demandes de régularisation, en particulier, celles des jeunes majeurs, c'est-à-dire des personnes qui sont arrivées en France alors qu'elles n'avaient pas leur majorité et qui le jour de leur anniversaire se retrouvent en situation irrégulière faute d'avoir accompli les démarches à temps.

Un OQTF, c'est une Obligation de Quitter le Territoire Français, c'est ce que vient de recevoir une jeune fille à 3 mois du bac ! C'est aussi ce qu'ont reçu certaines personnes qui occupaient l'église de Massy.



La jeune G., élève du lycée l'Essouriau des Ulis, vit en France depuis 2002. G. est devenue comme tous les jeunes français, une élève dont le but est de faire des études, acquérir des savoirs et construire son avenir. Mais la vie de G. vient brutalement de basculer car la Préfecture de l'Essonne vient de lui envoyer une Obligation à Quitter le Territoire Français, et à partir de début avril, G. peut être expulsée vers l'Angola à tout moment.

G. est une élève assidue du lycée de l'Essouriau, elle prépare son baccalauréat, elle a fait tous les efforts nécessaires pour s'intégrer en France. Sa vie est ici, elle doit pouvoir passer son baccalauréat en juin et poursuivre ses études en France. L'expulsion vers l'Angola serait pour G. un voyage vers l'enfer.
Par cette pétition, nous, enseignants, parents, élèves, citoyens, demandons au préfet de l'Essonne d'annuler l'OQTF de G. et de lui accorder un titre de séjour.


Cliquer ici pour imprimer la pétition.

Commentaires

Articles les plus consultés