Qu'apprend-on...

...à l'école maternelle ?

A l'heure où certaines mairies refusent de scolariser des enfants sans papiers de moins de 6 ans, la lecture des programmes montre à quel point l'école maternelle est indispensable.

Petit rappel, l'école élémentaire est divisée en 3 cycles :
- cycle 1 : cycle des apprentissages premiers (Petite section, Moyenne section et début de grande section)
- cycle 2 : cycle des apprentissages fondamentaux (grande section, CP, CE1)
- cycle 3 : cycle des approfondissements (CE2, CM1, CM2)

Le livre traite du cycle 1, mais le découpage montre que le cycle 2, celui où l'on apprend à lire débute en dernière année de maternelle, c'est-à-dire pour les enfants de 5 ans.

Il est découpé en 5 grandes parties :
- Le langage
- Vivre ensemble
- Agir et s'exprimer avec son corps
- Découvrir le monde
- La sensibilité, l'imagination, la création

Chaque partie se termine en dressant la liste de ce qu'un enfant doit savoir faire à la fin de l'école maternelle.

Par exemple, concernant le langage, un enfant doit être capable de rythmer un texte en scandant les syllabes orales ou d'écrire son prénom en capitales d'imprimerie et en lettres cursives, etc, etc...

Dans une annexe intitulée "Lire au CP", il est écrit :
D'autres élèves, un peu lents ou maîtrisant incomplètement les acquisitions visées à l'école maternelle, ne disposent pas de tous les outils qui permettent d'entrer dans des apprentissages structurés et systématiques. Ils peinent alors davantage pour accéder à la lecture et peuvent être identifiés "élèves en difficulté".

Alors que l'on entend quelquefois parler de projets visant à supprimer l'école maternelle, comment doit-on comprendre cette phrase ? Aurons-nous bientôt que des élèves en difficulté ?



Demain, les enseignants seront en grève. Le papier distribué par l'école maternelle Avelines 3 donne les raisons suivantes :
- suppression de 11200 postes
- recrutements en baisse
- revalorisation des salaires
- EPEP : projet d'établissement public d'enseignement primaire.

Si les 3 premiers points se comprennent facilement et n'ont rien de surprenant, le dernier mérite toute l'attention des parents. Le projet des EPEP mettrait en gros un politique à la tête des établissements scolaires ! On n'a pas fini d'entendre parler de Guy Môcquet... Et quand on voit comment les politiques se soucient peu de la scolarisation de certains enfants, ou des matières scientifiques, on va à la catastrophe...

Commentaires

claudine a dit…
Merci pour cet éclairage, Elisabeth.
Ce livre regroupe en fait les dernières instructions officielles de l'éducation nationale, parue en 2002.C'est d'aprés ce texte que nous organisons les programmations, les évaluations dans les 5 grands domaines de compétence que tu as cités.
Peut-etre pourrais-tu en parler aussi sur le blog de l'école?

Articles les plus consultés