Vacances en Bresse


Ah les vacances de février ! Je n'ai jamais été une adepte de ski... mais j'ai toujours eu un faible pour la nébuleuse d'Orion.

Quel plaisir quand le ciel est dégagé de pouvoir admirer les constellations sans crainte de moustiques et sans avoir à attendre la nuit.

Ce fut le cas lors de la semaine passée à Frangy en Bresse. J'avais prévu de terminer plein de choses en cours... mais c'est trop court !

J'ai poursuivi mon exploration de Cosmic Search. L'article The Quest for Extraterrestrial Intelligence de Carl Sagan a retenu toute mon attention. En voici un résumé pour les non-anglophones :


-------------------------
Cosmic Search
Numéro 2 - Mars 1979


p02: The Quest for Extraterrestrial Intelligence
By Carl Sagan
------------------------

Dans son sens le plus profond, la recherche d'intelligence extraterrestre est une recherche de nous-même. Il peut y avoir 250 milliards d'étoiles dans la galaxie. S'il y avait un million de civilisations, cela voudrait dire qu'une étoile sur 250 000 aurait une planète habitée par une civilisation avancée. Comme nous ne savons pas quelles sont les étoiles candidates, il nous faut en examiner beaucoup.
Depuis le projet Ozma, il y a eu 6 ou 8 autres programmes, à un niveau modeste, aux US, au Canada, et en union soviétique. Il y a un radiotélescope de 600m de diamètre qui vient juste d'être construit dans le Caucase : le RATAN-600.
S'il y'a un million de civilisations dans la galaxie, cela signifie que la distance moyenne entre elles est de 300 années-lumière. Le temps entre une question et une réponse et de 600 ans.
On peut dont s'attendre à un monologue, plutôt qu'à un dialogue, mais l'humanité est habituée à cela, à l'instar d'une oeuvre musicale écoutée depuis de nombreuses générations.
Nous pouvons envoyer les 12 premiers nombres premiers, ou encore une image comme nous l'avons fait à Arecibo en 1974 lorsque la surface de l'instrument a été refaite.
La réception d'un seul signal de l'espace signifiera que l'on peut survivre à l'adolescence technologique et aura pour effet de rassembler tous les humains de notre planète. Nous nous rendrons compte combien nous sommes similaires. Le seul point commun avec une autre civilisation pourrait être notre technologie pour communiquer. Nous mettrons sans doute des dizaines d'années à décode un message.
Et même si nous échouons après une longue période dédiée à la recherche d'intelligence extraterrestre, nous n'aurons sans doute pas perdu notre temps. Nos technologie, notre connaissance de l'univers auront progressé. Nous aurons mesuré le caractère unique de nos espèces, de notre civilisation et de notre planète.
Une telle découverte augmenterait notre responsabilité envers les générations futures. Nous pourrions conclure que les sociétés se détruisent elles-mêmes avant d'avoir découvert le moyen d'envoyer de puissants signaux.
Mais nous ne pourrons pas tirer de telles conclusions si nous ne produisons pas un sérieux effort d'écoute des signaux. Les civilisations sont peut-être divisées en deux classes : celles qui produisent cet effort et réussissent le contact et les autres qui disparaissent rapidement par manque d'imagination.

Commentaires

Anonyme a dit…
ILS N'on pas besoin de nous parler puisque qu'ils sont deja la et font toutes les recherches et annalyses a notre insues et tout ça dans le plus grand des secrets!! et puis aussi je me demande rellement combiens de gens on conscience qu'ont vis sur une planete au millieux de nul pars. et les extraterrestes comment appellent t'ils ce que nous appellons univers c'est vraiment tres etrange quand on y pense...

Articles les plus consultés