Cosmic Search

Numéro 1 - Janvier 1979

--------------------------------
p04 : Searching for Interstellar Communication
Cocconi & Morrison
-------------------------------

L'année 1979 marquant le 20ième anniversaire de la parution de l'article de Cocconi et Morrison dans Nature, ce dernier a été reproduit dans Cosmic Search.
"La probabilité de succès est difficile à estimer, mais si l'on ne cherche pas, la chance de réussir est de zéro".


------------------------------
p07 : Twenty Years After
Philip Morrison
------------------------------

L'auteur replace l'article de 1959 dans son contexte. A l'époque le plus grand radiotélescope était celui de Jodrell Bank. Il n'avait pas entendu parler d'Arecibo. Il raconte comment Guiseppe Cocconi l'a interrogé sur les communications interstellaires d'abord à partir d'études sur les rayons gamma, et qu'après deux semaines d'étude de la radioastronomie ils ont écrit à Nature.
Vingt ans plus tard, la question est toujours d'actualité et il continue d'avoir une préférence pour la raie de l'hydrogène à 21cm, même s'il juge important de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier.

Il rend hommage aux expérimentateurs, qui passent leur carrière dans une recherche importante mais qui peut ne pas donner de résultats. "Nous sommes des entités finies, avec un nombre fini de capacités, croissantes certes mais limitées. Nous n'avons aucun moyen d'être certains soit de devenir universels, soit de rester seuls. Peut-être pouvons nous trouver la réponse, et ça, c'est ce que nous devons faire."
Il note que les progrès les plus significatifs sont ceux de l'informatique et s'inquiète des interférences dues aux satellites.


----------------------------------------
p 10 : A reminiscence of Project Ozma
Frank D. Drake
--------------------------------------

Cet article est un récit très vivant de la première écoute du ciel. Franck Drake y raconte comment il a écouté l'univers à la recherche de signaux E.T., dans le froid, dès 4 heures du matin.
L'idée lui est venue en mangeant des frites dans un restaurant qui s'appelait "Chez Pierre" ou "Chez Antoine"... mais aurait pu s'appeler "l'éponge graisseuse". Il n'a dépensé que 2000$ pour un récepteur.
Le système à peine branché à l'écoute d'Epsilon Eridani, un fort signal a été reçu. Dix jours plus tard, le même signal est apparu de nouveau : il s'agissait d'un avion !

Commentaires

Articles les plus consultés