Correctif

Oups...

D'après les milieux associatifs et les élus ulissiens qui ont mené l'enquête... Les deux petites filles n'étaient pas à l'école mais déjà à l'aéroport. Les deux hommes ne sont donc venus qu'informer la directrice.

J'ai remplacé la phrase suivante du post précédent :
Ils venaient chercher deux petites filles pour les emmener à l’aéroport d’Orly, où leurs parents les attendaient, en partance pour le Pakistan.


J'ai dû extrapoler un peu suite aux informations entendues lors de la réunion de parents d'élèves du 28 septembre dernier. Mais tout ça ne me semble pas très logique. Pourquoi se sont-ils déplacés ? Si la famille était déjà au complet à l'aéroport, pourquoi était-il si urgent d'en informer l'école ?

Ca ne change pas grand chose au problème, ou plutôt aux problèmes...

Commentaires

PiWay a dit…
Avec ce post-scriptum, l'histoire que tu rapportes ne perd aucunement son caractère tragique pour la famille et honteux pour la France. Tu as raconté cette histoire avec la simplicité d'un point de vue enfantin, une simplicité foudroyée, une simplicité tout en retenue et en décence, une simplicité qui touche par son authenticité. Je n'ai rien d'autre à dire...

Ou peut-être, en dernière minute, l'adresse de l'association Réseau Education Sans Frontières :
www.educationsansfrontieres.org
Zabeth a dit…
Oui, un réseau "Education sans frontière" est en train de se constituer aux Ulis.

C'est encourageant de voir les élus (PS, PC) et les associations avancer aussi rapidement.
Lily a dit…
On n'ose pas imaginer ce que vont devenir deux petites filles visiblement éveillées et intelligentes, dans un pays sexiste.
Quelles seront leurs chances d'éducation ? De vie choisie ?
Aaah l'intégration à la française commence à avoir le hoquet pour cause de peurs diverses.
Mais pourquoi avoir peur de gens qui cherchent à s'intégrer justement, à apprendre le français et travailler sur place ?
Les intégrismes de tout poil qui conservent leurs valeurs en crachant sur celles des autres m'inquiéteraient bien davantage qu'une petite pakistanaise première en français.
grmbl

Articles les plus consultés