CosmicConnexion

Le 30 septembre 2006, Arte diffusera une émission à destination des étoiles : CosmicConnexion. J'en ai entendu parlé pour la première fois en janvier 2005, lors d'un bar des sciences à Antonny, auquel je participais. Cette soirée consacrée à la vie dans l'univers avait été filmée par la maison de production Cargo Films.

Quelques mois plus tard, j'avais eu la visite de trois productrices sur le plateau du campus d'Orsay. Assises en tailleurs sous le sapin, elles m'ont expliqué ce qu'elles voulaient faire : concevoir une sorte de réflexion sociologique sur la vie extraterrestre et la diffuser à la fois sur Arte tout en l'envoyant à destination d'une étoile. Mais laquelle ? Et comment faire ? Où trouver un radiotélescope ? Je leur ai fait état du problème relatif à l'envoi de messages et du débat actuel au sein des amateurs de SETI.



Ma position actuelle est nuancée. D'un côté j'admire le génie de Carl Sagan qui fut à l'initiative de plusieurs messages, comme celui sur la sonde Pioneer 10. Devant les multiples critiques positives ou négatives, il a reconnu que ce message n'aura pas été inutile puisque beaucoup de terriens se sont projetés dans le cosmos en regardant cet homme et cette femme censés les représenter. Peut-on d'ailleurs envoyer quoique ce soit au nom de toute l'humanité ? Eventuellement un disque comme celui de Voyager ? On y entend des salutations dans plusieurs langues, des extraits musicaux variés, et on y trouve des images de notre planète.
Le message de voyager pose des questions liées au décodage. Comment le disque pourra-t-il être lu ? Sur le site de CosmicConnexion, certains textes ne sont lisibles qu'avec des logiciels commerciaux n'existant que sur un ou deux systèmes d'exploitations. La plupart des humains ne pourront pas les lire !
Le site de CosmicConnexion ne comporte pas encore d'informations techniques permettant de calculer la portée du message. Jusqu'où les ondes iront-elles ? Lors de la sortie du film Contact, certains spécialistes avaient calculé que les ondes TV de la retransmission des jeux olympiques de 1936 avaient peu de chance d'atteindre l'étoile Vega.

L'émission d'Arte n'a pas vocation à représenter l'humanité, tout au plus une fraction de la population franco-germanique. Lors de l'ouverture du site, j'avais été déçue par l'aspect dépressif des premières propositions, du style "ne venez surtout pas nous rendre visite !". Aujourd'hui, certains textes sont très drôles. Peut-être aura-t-il fallu plus de temps aux auteurs pour les concevoir ? Est-ce juste le reflet de la couleur du temps ?
En ce moment, quelqu'un est peut-être en train d'écrire "On est en finale !", ce qui devrait faire une belle jambe à d'eventuels extraterrestres mais aurait l'avantage d'être compris par une bonne partie de l'humanité.

Commentaires

Articles les plus consultés